Le Gabon produira du biocarburant pour faire face à l’après pétrole

C’est l’ambition déclinée par le gouvernement gabonais, ceci dans le cadre de la politique de diversification de l’économie souhaitée par Ali Bongo. C’est donc dans cette optique que le ministre du Pétrole et des hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue a effectué une mission à Paris et à Pau, en France, au cœur des installations de Total SA.

L’objectif de cette mission selon le membre du gouvernement «était d’apprendre et comprendre les mécanismes utiles, nécessaires et indispensables à la production du biocarburant» a t-il souligné.

«Au moment où les pays producteurs de pétrole sont asphyxiés par la chute du cours de l’or noir, le Gabon envisage plus que jamais, de se lancer dans la production du biocarburant, en vue de diversifier son économie», affirme le ministre Pascal Houangni Ambouroue .

Par ailleurs, il est à noter que depuis janvier 2016, le Gabon a expérimenté l’usage du biocarburant dans la ville de Lambaréné. La capitale provinciale du Moyen Ogooué, est éclairée grâce à la stéarine, un acide gras d’huile de palme raffinée, produit dans l’usine de transformation de la société Siat Gabon, multinationale agro-industrielle belge.

L’énergie électrique produite par Siat Gabon est déjà injectée dans le réseau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg).

Laissez votre avis