Le Gabon obtient 15 milliards de Fcfa de la FAO

Une artère principale de Libreville © GMT

Dans le cadre de la stratégie de mise en oeuvre du Cadre de Programmation Pays (CPP), le conseil d’administration de la commission nationale de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), vient d’adopter le budget de l’organisation pour le Gabon, l’octroyant ainsi une enveloppe de 15 milliards de Fcfa pour la période 2017-2022.

Couvrant la période en cours 2017-2022, le Cadre de Programmation Pays sera financé à hauteur de 27 millions de dollars (15 milliards de Fcfa) par la FAO et permettra de réaliser plusieurs projets d’envergures dans le domaine agricole sur toute l’étendue du territoire, aidant ainsi les autorités à en faire un secteur clé de l’économie.

Outre la mise en forme du CPP, le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou et le Représentant résident de la FAO au Gabon, Helder Mutéia, la séance de travail entre les deux hommes a également permis de procéder à la signature de trois nouveaux accords de coopération technique pour un montant global de 445 000 dollars US (248 millions de Fcfa).

Lesdits contrats portant entre autre, sur le financement des classes vertes ludiques et basées sur la bonne nutrition à hauteur de 100 000 dollars (56 millions de Fcfa), l’utilisation rationnelle des pesticides dangereux pour 100 000 dollars également (56 millions de Fcfa) et la définition des régimes alimentaires nutritifs et sains à hauteur de 245 000 dollars (136,5 millions de Fcfa).

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire