Le Gabon ne participera plus à aucune compétition sportive internationale jusqu’à nouvel ordre

C’est la décision prise récemment par le ministre des Sport, Nicole Assélé, qui entend remettre de l’ordre dans la participation du pays au différentes compétition internationale qui jusqu’à lors a pour conséquence des prestations à la limite de la nullité. Cette décision fait suite également à la participation chaotique de l’équipe nationale à la CAN U-17 qui a encaissée 11 buts en trois matchs.   

En effet, dans une correspondance adressé aux Présidents de fédérations sportives nationales, avec copie au Président du Comité National Olympique, Nicole Assélé, explique les raisons de cette décision radicale mais qui devrait permettre de faire le point sur la participation du Gabon aux compétitions internationale.  

«Depuis sa prise de fonctions en octobre 2016, le nouveau Patron du Département des Sports a multiplié des sommations et mises en demeure à l’endroit des responsables fédéraux qui privilégient des sorties en Afrique et dans le monde, avec des équipes nationales souvent montées à la hâte, en lieu et place de championnats locaux. Conséquence de cette pratique déviante, les résultats médiocres et à la clé, la piètre image que renvoie le Gabon sportif à la face du monde» explique-t-elle.

En outre, cette décision pourrait être levée uniquement pour «les fédérations justifiant de l’organisation régulière de championnats et autres compétitions domestiques, qui servent de base objective à la constitution des équipes nationales». Ajoutant par ailleurs qu’il «ne sera plus question pour les sélections gabonaises de se limiter à de la simple figuration, mais s’engager sur le plan international pour ramener des titres».

Toutefois, Nicole Assélé précise concernant cette décision radicale que la sélection nationale de football des seniors en est exempté, malgré leur piètre prestation lors de la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon avait organisé.

Laissez votre avis