mardi,27 juillet 2021
AccueilA La UneLe Gabon et le Cameroun désormais reliés par la fibre optique

Le Gabon et le Cameroun désormais reliés par la fibre optique

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une cérémonie déroulée le jeudi 15 juillet 2021 à Meyo-Kié dans la province du Woleu-Ntem que le Gabon et le Cameroun ont inauguré une infrastructure d’interconnexion numérique. Une réalisation inscrite dans le cadre du projet Central African Backbone (CAB) visant à la mise en place de la dorsale internet à fibre optique connectant les Etats d’Afrique Centrale.

C’est dans l’optique d’offrir aux populations de la sous-région une fourniture en fibre sécurisée et interconnectée que les ministres de l’économie numérique du Gabon, Cameroun et de Guinée équatoriale ont inauguré cette infrastructure dernière génération. En effet, dans la mise en œuvre du projet Central African Backbone (CAB) censé renforcer l’intégration régionale..

En réaction, Anicet Mboumbou Miyakou s’est félicité, au nom des plus hautes autorités publiques, de l’aboutissement de ce projet. Pour ce dernier, cette initiative traduit « l’accomplissement d’un des engagements phares du président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, celui d’offrir à nos populations une infrastructure de rang mondial couvrant tout le territoire national et interconnectée avec les pays voisins frères ».

S’inscrivant dans la même dynamique que son homologue Gabonais, la ministre camerounaise en charge des Postes et Télécommunications a souligné la portée de cette action. « Cet acte vient concrétiser la volonté des deux chefs d’État de doter leurs pays d’un réseau de fibre optique sécurisé et interconnecté en vue d’accroître l’accès au numérique et de renforcer l’intégration régionale », a souligné Minette Libom Li Likeng.

Notons que cette cérémonie inaugurale intervient 2 ans après le mémorandum signé le 28 novembre 2019 à Libreville entre Rigobert Ikambouayat Ndeka, ministre gabonais de la communication et de l’économie numérique et Minette Libom Li Likeng, la ministre camerounaise en charge des postes et télécommunication. Autant dire que les relations bilatérales entre ces deux pays frères connaissent un regain de forme avec une période de léthargie diplomatique.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )