Le Gabon, deuxième pays le plus riche d’Afrique centrale

Vue de Libreville, capitale du Gabon © D.R

C’est ce qui ressort des données collectées en matière de Produit intérieur brut (PIB) par le Fonds Monétaire International (FMI), pour le continent africain sur l’année 2017. Ainsi, dans la zone Afrique centrale, le Gabon se classe en deuxième position des pays ayant un très fort PIB par habitant.  

Avec un PIB global d’un peu moins de 250 milliards de dollars US en 2018 et une population estimée à 140 millions d’habitants, l’Afrique centrale a le PIB le moins élevé d’Afrique. Largement dépendante des matières premières, la zone affiche depuis quelques années une contraction de son économie, qui conduit de facto à une baisse de son PIB/Hab.

Dans cet environnement, le Gabon est deuxième de ce classement avec 7584 dollars par habitant, suivi de l’Angola (4401 dollars/Hab). Ces trois pays représentent donc près de 80% de la richesse par habitant en Afrique centrale.

Avec environ 11948 dollars par habitant, la Guinée équatoriale truste la première place de ce classement, ce petit pays pétrolier qui compte la deuxième plus faible démographie de la zone, est ainsi le pays dans lequel les habitants sont les plus riches.  

Avec 1794 dollars par habitant, le Congo est lui quatrième, suivi de Sao Tomé et Principe (1750 dollars/Hab), le Cameroun est pour sa part sixième de ce classement (1263 dollars/Hab). Avec 799 dollars, 467 dollars et 400 dollars par habitants, le Tchad, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine ferment respectivement la marche.

On note donc que 22% de la population en Afrique centrale détient (en théorie) 80% de la richesse. Il est toutefois important de souligner, que ces données ne reflètent pas totalement la réalité, mais sont plutôt issues du rapport PIB/population, hors les pays d’Afrique centrale, tirent leurs principaux revenus du pétrole et autres matières premières.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire