Le Gabon assure la présidence du «Groupe restreint sur Haïti»

Gabon Gabonmediatime Alain Claude Bilie By Nze
Alain Claude Bilie By Nze, ministre des Affaires étrangères © D.R.

C’est le Gabon qui présidera le Groupe restreint sur Haïti, pour la période 2019 à 2022. C’est la principale information qui ressort de la première réunion de ce groupe qui s’est tenue le 25 juillet 2019 à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Cette désignation est un challenge pour le Gabon qui devra assurer l’évolution des engagements pris lors des assises du 28 mars 2019.


Le « Groupe restreint sur Haïti », une structure chargée d’assurer le suivi des engagements pris à l’occasion du Comité ad hoc consultatif relatif aux problèmes de Haïti, a récemment nommé son nouveau président. C’est l’ambassadeur, Haut représentant  du Gabon en France, Flavien Enongoue qui assurera cette mission pour le Gabon de 2019 à 2022. 

Ainsi, le Gabon devra, pendant son mandat, assurer l’évolution des engagements pris à l’occasion des assises du 28 mars 2019, principalement ceux relatifs à l’élaboration du Plan d’actions de la Francophonie en faveur de Haïti. Flavien Enongoue devra également coordonner les échanges avec les différents acteurs de l’espace francophone engagés dans cette dynamique. Le Gabon devra faire un rapport à la Commission politique du Conseil permanent de la Francophonie.

Dans l’immédiat, le président en exercice devra identifier les membres du groupe susceptibles d’être désignés comme points focaux par secteur de coopération, avec l’appui de la direction des « Affaires politiques et Gouvernance démocratique » de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Rappelons, à toutes fins utiles, que c’est la deuxième fois que des hautes responsabilités sont confiées au Gabon dans cette institution internationale, à travers son représentant Flavien Enongoue qui a déjà été président de la Commission administrative et financière de l’OIF, de mars 2015 à mars 2019.

Le « Groupe restreint sur Haïti » est constitué de 13 des 54 États et gouvernements membres de l’OIF, à savoir le Gabon, le Canada, Andorre, la RDC, la Côte d’Ivoire, Armenie, la France, la Suisses, entre autres, y compris l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, l’Union europpéenne, etc.

Laissez votre commentaire