Le Gabon apparaît dans la liste des 50 pays à visiter en 2017

© D.R

D’après le New York Times (NYT) quotidien américain de notoriété internationale, le Gabon apparaît désormais parmis les 50 destinations mondiales conseillées aux touristes. Il se hisse à 27ème place du classement 2017, cela  du fait de sa stabilité, la richesse de ses paysages et du fait de son appartenance au bassin du Congo, second poumon écologique du monde nous rapporte Le Nouveau Gabon.



Selon le New York Times, le Gabon est un pays « Politiquement stable avec la faune et flore en abondance,  entre autres des hippopotames, mandrills, éléphants, etc. ». Ces éléments ont permis de le classer parmi les 50 destinations mondiales conseillées aux touristes. Classement auquel, le Gabon occupe la 27ème place.  

« Durant les cinq dernières années, le pays a amélioré son aéroport international, a mis en place une application de visa en ligne, a établi un système de parcs nationaux dans des réserves longtemps protégées, et est en train d’achever une route côtière nationale.» souligne le quotidien américain.

Par ailleurs, au-delà de cette somme  de réalisations du gouvernement pour vendre la destination Gabon, le New York Times inventorie « deux hôtels ouverts, notamment le Loango Lodge situé au point d’entrée principal au parc national Loango. Et en 2017, deux autres hôtels ouvriront près de Langoué Baï et des parcs nationaux de la Lopé ».  

Si le Gabon grimpe parmi les destinations les plus conseillées au monde, du fait de sa stabilité politique et des trésors naturels qu’il regorge, il faut noter que son économie une déliquescence que le magazine new-yorkais ne révèle pas. Le quotidien difficile des gabonais amplifié par la crise post-électorale et le tout répressif des autorités ne remettrait-il pas en cause les éloges de cette destination Gabon en 2017 ?  

Laissez votre commentaire