mercredi,29 septembre 2021
AccueilA La UneLe Gabon 7ème pays de la zone CFA le plus endetté auprès...

Le Gabon 7ème pays de la zone CFA le plus endetté auprès de la Chine avec 936 milliards de FCFA

Ecouter cet article

Principal partenaire de nombreux pays africains en quête de développement, l’Empire du milieu, a su en à peine deux décennies, se positionner en leader en termes de financement de projets structurants. Pour atteindre cet objectif stratégique dans la guerre des « Hyperpuissances », le pays de Xi Jinping a dû miser gros, très gros, comme en témoigne son rapport intitulé « Chinese Loan to African Governments » publié en avril dernier, qui révèle notamment des prêts à hauteur de 110,5 milliards de dollars à destination de ces 10 principaux partenaires du continent dont 24 pour la seule zone CFA.

Alors qu’au cours de la décennie 2000-2009 les prêts de l’Empire du milieu à destination des Etats africains affichaient un niveau relativement moyen, au cours de la décennie suivante ils ont explosé notamment en zone CFA. Ainsi, sur les 110 milliards de dollars décaissés au profit de ces 10 principaux partenaires africains comme le révèle le rapport « Chinese Loan to African Governments », ce sont plus de 24 milliards de dollars qui ont été décaissés au profit des 10 principaux gouvernements de la zone CFA. Un top 10 dans lequel le Gabon apparaît au 7ème rang avec pas moins de 1,681 milliard de dollars de dettes.

En effet, fort d’une relation « amicale » de plus de 45 ans, les deux pays ont multiplié les échanges à tel point qu’aujourd’hui la Chine, avec près de 936 milliards de FCFA, représente à elle seule près de 15% du stock de la dette publique gabonaise. Un chiffre hallucinant mais qui se justifie par de nombreux projets pharaoniques dans lesquels l’Empire du milieu s’est engagé aux côtés des autorités gabonaises. Projets en tête desquels on retrouve notamment l’axe Port-Gentil-Omboué ou encore le stade de l’Amitié Sino-Gabonaise qui a abrité les deux Coupes d’Afrique des Nations.

Faisant donc du Gabon l’un des ses principaux débiteurs devant le Mali (790 millions de dollars), le Tchad (770 millions de dollars) ou encore le Niger (699 millions de dollars), et tout juste derrière le Sénégal (1,930 milliard de dollars), ces 1,681 milliard de dette interrogent toutefois sur leur réelle portée sur notre développement. D’ailleurs, si l’on se fie aux nombreuses difficultés actuelles en termes d’infrastructures notamment routières, l’on a beaucoup de mal à cerner l’impact d’un tel niveau d’endettement sur notre économie. Une économie encore trop portée vers la rente.
L’on notera néanmoins qu’en zone CEMAC, le Gabon reste un débiteur relativement “petit” par rapport aux autres pays de la zone puisque le Cameroun (6,202 milliards de dollars), le Congo (5,390 milliards de dollars) et la Guinée Equatoriale (3,020 milliards de dollars) cumulent à eux trois pas moins de 14,5 milliards de dollars de dettes auprès de la Chine. Une somme incroyable si on la compare aux résultats obtenus par leurs gouvernements en termes de développement.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop