Le Gabon 28ème puissance militaire africaine en 2018

Ali Bongo Ondimba lors de la passation de flambeau au Général de corps d’Armée Ferdinand Gaspard Olame Ndong © D.R

Alors que le gouvernement vient d’annoncer le maintien des troupes de l’armée gabonaise en Centrafrique et que l’institut Gallup vient de dévoiler le classement des pays les plus dangereux au monde, l’organisme Global Fire Power vient quant à lui de rendre public son classement annuel des puissances militaires. Ainsi, le Gabon se hisse au 28ème rang continental et 126ème puissance militaire mondiale.

Présent une nouvelle fois au 28ème rang africain devant des pays comme la Namibie, la Mauritanie, la République Centrafricaine, la Somalie, la Sierra Leone ou encore le Liberia; le Gabon est une nouvelle fois en queue de peloton dans ce classement malgré des dépenses liées à la défense en hausse de 15% encore cette année.

Si ce classement tient compte de plusieurs variantes dans son élaboration, l’armée gabonaise semble malgré tout inefficace à protéger ses concitoyens. Ainsi, le récent rapport « Global Law and Order », de l’Institut Gallup classe le pays parmi les plus dangereux du monde. Toute chose qui reflète l’incapacité des forces de l’ordre et de défense à assurer la sécurité des biens et des personnes.

Dominé une nouvelle fois par l’Egypte et ses 454 250 militaires actifs et ses 875 000 réservistes, 4 946 chars, 1132 avions militaires, dont 309 avions de chasse, et de 319 navires et bâtiments de guerre, ce classement révèle également que les premières puissances militaires africaines sont également les premières puissances économiques (Nigéria, Egypte, Afrique du Sud…). 

Laissez votre commentaire