jeudi,24 septembre 2020
Accueil A La Une Le G20 en passe de mettre en oeuvre un vaste plan d’aide...

Le G20 en passe de mettre en oeuvre un vaste plan d’aide aux pays en développement

Fortement impactées par la crise économique actuelle qui découle de la pandémie de Covid-19, les économies du continent auront nécessairement besoin de l’appui des partenaires techniques et financiers pour y faire face. Une nécessité prise en compte par les pays du G20 qui, réunis ce mardi pour une nouvelle réunion virtuelle, ont appelé les institutions financières internationales à « un moratoire sur la dette des pays en développement les plus fragiles ».

C’est un fait. Le continent africain aura beaucoup de mal à résister à la fois à la récession mondiale qui se profile, et à la pandémie de Covid-19 qui pourrait le décimer sans le bénéfice d’une aide massive des pays riches. Avec déjà un impact prononcé sur les principaux pans de leurs économies, à l’image de l’Afrique du Sud et du Nigeria dont les revenus miniers et pétroliers ont fortement chuté, les pays du continent auront nécessairement besoin d’allègements de la part des partenaires techniques et financiers.

Conscients de ce besoin urgent des pays en développement, les pays du G20 réunis ce mardi pour une nouvelle visioconférence ont annoncé de nombreuses mesures visant à atténuer les effets de cette crise sans précédent au 21ème siècle. Dans ce contexte, les ministres des Finances du G20, au terme de leurs entretiens, se sont engagés à mettre en oeuvre un vaste plan aux multiples facettes dont les détails devront être réglés d’ici au 15 avril.

Ainsi, entre autres propositions évoquées et qui devraient faire l’objet d’une mise en oeuvre imminente, la mise en oeuvre « d’un moratoire sur la dette des pays en développement les plus fragiles, une assistance financière appropriée aux pays émergents en développement » comme l’ont notamment suggéré David Malpass patron de la Banque mondiale et Kristina Georgieva directrice générale du FMI, qui a déclaré que  « près de 85 pays ont indiqué qu’ils comptent sur elle pour un soutien financier ».

Dans un contexte aussi délicat qu’imprévisible où il est absolument nécessaire de faire front, les pays du G20 pourraient donc apporter un soutien inespéré aux pays en développement alors qu’ils doivent euxmêmes faire face à une crise qui devrait plonger bon nombre d’entres eux dans une récession. A noter que lundi les ministres du commerce du G20 se sont également engagés dans cette « guerre » en décidant du maintien de l’ouverture des chaînes d’approvisionnement.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt