Le Fundu se mue en Rassemblement héritage et modernité

C’est à la faveur du congrès extraordinaire, du Front pour l’unité nationale et le développement utilitaire (Fundu),  tenu ce dimanche 9 juillet 2017, au Noé Palace, sis à Okala dans la premier arrondissement de Libreville, que le parti a décidé de sa mutation vers la Rassemblement héritage et modernité.

Le congrès du Fundu s’est ouvert par le discours de la déléguée provinciale de l’Estuaire qui a souhaité la bienvenu à l’ensemble des congressistes avant de passer la parole au président, Noël Borobo Epembia qui a entre autres manifesté la volonté de voir sa formation politique changer  «le nom, le logo, les statuts et le règlement intérieur» afin d’avoir de «nouveaux instruments de gestion pour des changements profonds tant dans le choix des personnes appelées à le diriger, que dans son mode de fonctionnement.»

Avant de déclarer ouverts les travaux du congrès extraordinaire, le président du Fundu a souhaité qu’ils se déroulent «en toute liberté d’expression, dans un esprit de respect et d’équité pour que les conclusions soient couronnées de succès et confortent notre décision et notre engagement.»

Aux termes des travaux, s’en sont suivis les conclusions qui portaient essentiellement les révisions statutaires et réglementaires, ainsi que l’élection du nouveau bureau du parti. Noël Borobo Epembia, n’a pas souhaité se représenter à sa propre succession. C’est Alexandre Barro Chambrier, qui a été porté à la présidence, sous des cris et des acclamations.

Le secrétariat général du Rassemblement héritage et modernité a été dévolue à Michel Menga M’Essone, lequel sera secondé par une horde de secrétaires généraux adjoints chargés chacun d’un domaine de la vie politique, sociale et économique du Gabon.

Pour rappel, le Front pour l’unité nationale et le développement utilitaire (Fundu) a été légalisé le 26 février 1996, depuis cette date, il s’est inscrit dans l’opposition. Par sa mutation, il amorce une nouvelle dynamique avec des changements profonds.

Laissez votre avis