Le FMI octroie une nouvelle enveloppe de 56 milliards de F CFA au Gabon

© D.R

Le FMI a annoncé, ce jeudi 21 décembre 2017, l’octroi de 56 milliards de F CFA au Gabon, dans le cadre du prêt triennal consenti en juin dernier, anticipant un rebond de l’économie en 2018, grâce notamment au redressement des cours du pétrole.

«La situation économique du Gabon demeure délicate mais certains signes laissent entrevoir un retournement de la tendance»; estime le Fonds monétaire international dans un communiqué. La production pétrolière sera vraisemblablement inférieure aux prévisions, d’où une légère révision à la baisse du taux de croissance, de 1% à 0,8 % en 2017 estime l’institution de Bretton Woods.

«Cependant, l’activité dans les autres secteurs de l’économie se stabilise. La croissance devrait connaître un rebond en 2018 grâce au redressement des cours du pétrole, à la vigueur des autres matières premières et au renforcement de la confiance du secteur privé», poursuit-elle.

Riche principalement de son pétrole et de sa forêt, le Gabon traverse depuis 2015 une crise économique, aggravée par la baisse des prix du brut, traduite par des pertes d’emplois, des grèves à répétition, des licenciements pour motifs économiques et des liquidations d’entreprises.

Laissez votre commentaire