Le domicile de Paul Malekou, père de l’activiste Marceau Malekou attaqué aux cocktails molotov

La voiture vandalisée © Montage GMT

La série d’attaques qui touche les membres ou les personnes proches de l’opposition semble ne pas s’estomper. Quelques jours seulement après l’attaque aux cocktails molotov du domicile du secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité, Michel Menga M’essone, dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28,  des individus ont vandalisé le domicile du père de l’un des activistes et membre du mouvement des jeunes dudit parti Marceau Malekou.

Quelques heures seulement après la dénonciation faite par la Coalition pour la nouvelle République sur les actes d’agressions et d’intimidations dont font l’objet les membres de l’opposition et de la société civile, un nouvel acte criminel vient d’être perpétré par des individus au domicile du père de l’activiste Marceau Malekou au PK8 dans le 3ème arrondissement de Libreville.

En effet, des individus non identifiés ont aspergé d’essence les véhicules présent sur le parking, y mettant le feu  avant de prendre la poudre d’escampette, n’eut été la vigilance du gardien qui a réussi rapidement à arrêter les flammes, on aurait enregistré un réel drame.

Ces actes criminels qui se multiplient à l’encontre des personnalités de l’opposition inquiètent de plus en plus dans l’opinion, donnant l’impression d’une réelle escalade entre la majorité et l’opposition. D’ailleurs, cette attaque intervient après que des personnalités proches du pouvoir, notamment le porte-parole du gouvernement et certains conseillers d’Ali Bongo aient implicitement menacé de représailles les familles des  membres de la diaspora gabonaise vivant au Gabon.

Laissez votre avis