Le développement du secteur primaire au coeur des échanges entre le président de la BDEAC  et Ali Bongo

Reçu en audience ce mardi 24 octobre  2017 au Palais présidentiel, Ali  Bongo Ondimba s’est entretenu avec le nouveau président de  la  Banque  de développement  des  Etats  de  l’Afrique  centrale (BDEAC), Fortunato  Ofa  Mbo Nchama.

Cette première audience qui intervient 8 mois après sa nomination à la tête de l’institution bancaire sous-régionale. En effet,  depuis sa prise  de  fonction  en qualité de président de  la  Banque  de  développement  des  Etats  de  l’Afrique  centrale, Fortunato  Ofa  Mbo  Nchama n’avait pas encore rencontré le chef de l’Etat gabonais. Occasion lui était donc donnée de  témoigner sa reconnaissance  à  Ali  Bongo  Ondimba  pour  avoir  soutenu  sa nomination  à  la  tête  de la BDEAC.

Il a également profité de cette occasion pour recueillir  les  orientations d’Ali Bongo pour  les  années  à  venir, avant de préciser que  l’institution qu’il dirige s’est fixé comme priorité pour  la  période  2017  –  2022, le financement  de  l’agriculture,  de  l’agro-industrie,  de  l’élevage  et  de  la pêche.

Une aubaine pour le Gabon qui fait face à des difficultés financières liées à la baisse du prix du baril de pétrole. Le financement de ces différents secteurs  permettra aux  Etats  de  la  sous-région d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et  de  rompre  définitivement  avec les importations de produits en provenance d’Europe, d’Asie ou d’Amérique du sud.  

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire