Le CNJG met en place un dialogue intergénérationnel

Axel Jesson Denis Ayoune et Stephen Ondias face à des jeunes © D.R

Le Conseil national de la jeunesse du Gabon (CNJG) en collaboration avec la mairie du 4e arrondissement de la commune de Libreville, amené par son maire Axel Jesson Denis Ayenoue, ont initié le vendredi 10 mars dernier, un dialogue intergénérationnel. Cette initiative vise à replacer les jeunes au coeur du processus de gestion de la cité.

Plusieurs jeunes leaders associatifs qui ont pris part à cet échange axé sur le dialogue intergénérationnel. Il s’agissait de mettre en place une plateforme qui donne la parole aux jeunes, s’approprie des difficultés qu’ils rencontrent, afin d’explorer des pistes de solutions. Et l’une des difficultés à laquelle ils sont confrontés est la mise à l’écart.

Selon le porte-parole du CNJG, Yvan Oyabi, les jeunes ne sont pas impliqués dans les prises de décisions les concernants. Cela s’expliquerait, en autre, par «la fracture qui existe entre les gouvernants et la jeunesse». Alors , comment y remédier?

Le CNJG, propose de lancer à travers ce dialogue intergénérationnel, une série de rencontres qui devraient permettre aux différents dirigeants invités, d’expliquer et préciser aux jeunes les mesures publiques prises en faveur de la jeunesse, entre autres. Stephen Ondias, le président de cette institution dédiée à la jeunesse, a émis le souhait que de ces rencontres découlent des propositions susceptibles de replacer le jeune au coeur de la prise de décision.

Axel Jesson Denis Ayoune, quant à lui, a salué cette initiative qu’il veut pérenne et se dit prêt à apporter son appui en partageant son expérience sociale, professionnelle et administrative.

Laissez votre commentaire