Le changement climatique au coeur d’une rencontre entre Ali Bongo et le ministre nigérien de l’Environnement

Le ministre nigérien de l’Environnement et du Développement durable, Almoustapha Garba a été l’hôte d’Ali Bongo au palais du bord de mer, ce lundi 20 mars. C’est en présence du Consul du Niger au Gabon Adamou Seydou, les deux hommes ont échangés essentiellement sur les questions d’environnement, et plus particulièrement sur le changement climatique.



Almoustapha Garba qui était porteur d’un message du président du Niger, Mahamadou Issoufou, est essentiellement venu faire le point avec Ali Bongo sur les efforts consentis par son pays pour la mise en oeuvre des résolutions prises lors de la 22ème conférence des parties à la Convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique (COP 22) qui s’est tenue en novembre dernier à Marrakech au Maroc.

C’est donc en sa qualité de président du Comité des Chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le Changement climatique (CAHOSCC), qu’Ali Bongo a accueilli cette émissaire du Niger pour évoquer avec lui ce sujet qui revêt une importance capitale sur le plan mondiale. Pour rappel, lors de la réunion du CAHOSCC le 31 janvier dernier, il avait réaffirmé sa volonté de «porter haut la voix de l’Afrique en matière de changement climatique».

Laissez votre commentaire