mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Le cas du Gabon examiné par le FMI ce 09 avril 2020

Le cas du Gabon examiné par le FMI ce 09 avril 2020

Alors que le Gabon doit faire face à l’image de l’ensemble des pays du continent, à une crise sans pareille qui frappe de plein fouet son économie, il pourrait trouver une planche de salut auprès des partenaires techniques et financiers. Ainsi, comme le rapportent nos confrères de Jeune Afrique, le Fonds monétaire international (FMI) devrait étudier sa situation ce jeudi au cours d’une séance de travail. 

Kristina Georgieva directrice générale du fonds monétaire international (FMI) l’avait annoncé, « près de 85 pays ont indiqué qu’ils comptent sur son institution pour un soutien financier ». Parmi eux, le Gabon. Fortement impacté par cette pandémie de Covid-19 qui a bouleversé son économie et obéré ses perspectives du fait notamment de la crise pétrolière qui en a découlé, le pays se cherche une bouée de sauvetage. 


En effet, après avoir fait front uni avec les autres pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour appeler les partenaires techniques et financiers à une annulation de la dette extérieure, le pays en a sollicité une nouvelle auprès du FMI. L’institution de Bretton Woods qui s’est récemment dit « prête » à apporter un soutien financier aux pays africains, devrait donc entre autres, étudier le cas du Gabon ce jeudi 9 avril. 

Ayant déjà approuvé un décaissement de 427 millions de dollars sollicités par des pays africains, l’institution multilatérale procédera donc désormais à l’étude des demandes au cas par cas, avant d’accorder ces nouvelles lignes de crédit. Si dans ce contexte le Gabon pourrait bénéficier de circonstances atténuantes, la nouvelle dégradation de sa note souveraine par Fitch Ratings, devrait quelque peu jouer en sa défaveur.  

A noter que face à cette crise sanitaire et économique due au Covid-19 qui bouleverse le continent, deux mécanismes d’appui aux pays membres ont été actés par le FMI. Le premier étant « l’Instrument de financement rapide (IFR) » tandis que le second plus avantageux à court terme, s’articule autour de prêts à taux 0 remboursables sur dix ans via la « Facilité de crédit rapide (FCR) ». 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt