Le campus de l’USS fermé jusqu’à nouvel ordre

© GMT

A la suite des heurts qui ont opposé les étudiants de l’Université des sciences de la santé (USS), situé à Owendo dans le sud de Libreville les agents des forces de police, le lundi 23 septembre 2017, le recteur dudit établissement universitaire, Jean Bruno Boguikouma, vient de décider de la fermeture du campus.

Dans une note de service n°000094/MESRS/USS/R/SG datée du 26 octobre 2017, le recteur de l’USS a annoncé la fermeture jusqu’à nouvel ordre du campus de cette établissement universitaire. Une mesure qui, selon les étudiants intervient pour empêcher le blocage des inscriptions et de la reprise des cours.  

«Pourquoi sortons-nous du campus s’ils ont décidé qu’on reprenne les cours?», se questionne un étudiant après l’annonce de cette fermeture qui visiblement va compliquer davantage l’année académique au sein de cette université emprise à une vive contestation de la nouvelle mercuriale des frais d’écolage et d’inscription arrêtés par le ministère de l’Enseignement supérieur.  

Par ailleurs, le recteur a annoncé pour le 30 octobre prochain, la reprise des inscriptions pour les étudiants de premières années, et la reprise des cours à la même date pour les autres niveaux.