Le Bureau Veritas quitte le Gabon

La direction générale du Bureau Veritas Gabon, a lors d’une réunion le mercredi 30 mai 2018 dernier à Libreville, pris la décision de fermer ses filiales gabonaise sises à Libreville et Port-Gentil, pour des raisons de crise économique, mettant ainsi au chômage près d’une quarantaine de salariés, qui eux n’entendent pas se laisser faire.

La filiale gabonaise du leader mondial dans l’évaluation de la conformité et la certification des produits, a récemment annoncé la cessation de ses activités  au Gabon. La direction générale du Bureau Veritas Gabon, a en effet décidé le mercredi dernier, de fermer non seulement son agence de Libreville, mais aussi celle de Port-Gentil.

Il semblerait que le Bureau Veritas Gabon, subit finalement depuis plusieurs mois déjà, le contrecoup de la crise économique qui sévit actuellement. Une situation qui expliquerait en partie sa décision soudaine. Selon nos confrères de GabonReview, c’est près d’une quarantaine de salariés embauchés dans ces structures qui vont se retrouver au chômage.

Ces derniers remettent cependant en cause cette décision. Ils estiment qu’ils méritent au moins d’avoir les raisons de ce licenciement qu’ils qualifient d’abusif. «Un matin, sans crier gare, on nous a tout simplement intimé l’ordre d’arrêter de travailler, sans autres explications», a indiqué un délégué du personnel. Les agents ont selon GabonReview, par la suite essayé de régler ce différend à l’amiable avec la direction générale mais sans succès.

Face au mutisme des dirigeants de cette structure, leurs refus de communiquer et de se séparer convenablement sans histoire avec leurs salariés, ces employés ont tout simplement décidé de ne pas en rester là. Ils préconisent de saisir s’il le faut, le Président de la République.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire