Le bureau provincial de l’Ogooué-Maritime quitte l’ACR de Bruno Ben Moubamba

Bruno Ben Moubamba, gréviste de la faim © D.R

C’est à l’issue d’une déclaration de presse tenue le 7 décembre dernier dans le quatrième arrondissement de la commune de Port-Gentil que le coordonnateur provincial Jean Aimé Mouketou, le secrétaire provincial Gildas Mouketou et le délégué provincial du mouvement des sages Nzamba Koumba ont exprimé leur volonté de quitter l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR).

Après son éviction du gouvernement puis sa grève de la fin, c’est donc un énième coup dur pour Bruno Ben Moubamba qui récolte les fruits de son manque de considération pour les militants de la province frondeuse. «(…) nous, militants de l’alliance pour le changement et le renouveau déclarons solennellement notre démission collective devant la communauté locale, nationale et internationale»; a précisé Jean Aimé Mouketou.

Une démission collective qui découle de la non prise en compte de l’ensemble des membres du bureau de ladite formation politique. Ainsi, «l’ACR, déplore M. Mouketou, avec à sa tête Bruno Ben Moubamba, qui va de réformes en réformes, sans respecter les statuts et le règlement intérieur, ni consulter la base, y compris lors de son entrée au gouvernement et lors de sa participation au dialogue national inclusif»; rapporte L’Union. Bruno Ben Moubamba aurait-il répété les mêmes erreurs que le parti de «masse» poussant ainsi les militants à claquer la porte?

À l’allure où vont les choses, l’opinion publique attend de voir dans quel camp va donc basculer cette frange de l’opposition. Le quotidien l’Union a quant à lui annoncé la possible adhésion de ces militants au Parti du développement et de la solidarité sociale (PDS) de Me Séraphin Ndaot. Wait and see !

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire