dimanche,17 octobre 2021
AccueilDerniers articlesLe 10 de pierre: hommage et fondement de la pérennité du mamboundouisme

Le 10 de pierre: hommage et fondement de la pérennité du mamboundouisme

Ecouter cet article

A l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire de la disparition de l’illustre Pierre Mamboundou, ses familles charnelle et politique ont décidé d’honorer l’homme. Pour ce faire, sous l’égide de son épouse, le mouvement « le 10 de pierre » organise du 14 au 15 octobre prochain, une conférence-débat suivie d’une messe de requiem et des activités de tous genres devant permettre de connaître l’icône politique mais également de poser les jalons de la réunification des fils spirituels du président-fondateur de l’Union du peuple gabonais (UPG).

« Ils sont dans les Herbes qui pleurent, ils sont dans le Rocher qui geint, ils sont dans la forêt, ils sont dans la demeure, les morts ne sont pas morts », rappelait à juste titre le médecin-poète Birago Diop dans le souffle des ancêtres. Une manière implicite pour l’auteur de rappeler que les êtres ayant laissé un souvenir inoubliable dans la conscience collective sont éternels. Une dimension spirituelle qu’a cernée l’épouse du regretté leader politique de l’opposition qui a initié les travaux de réflexion sur l’organisation de la disparition de l’icône politique.

Dénommée « le 10 de Pierre », cette force de concertation impulsée par la famille de l’ancien député de la Dola et ancien Maire de la commune de Ndendé, vise essentiellement à « rappeler à tous que Pierre Mamboundou ne disparaîtra pas ». Pour préserver son héritage varié, les initiateurs envisagent de lancer, tout prochainement, une fondation éponyme. Laquelle devrait servir de matériau pour aboutir à l’achèvement des travaux du Mausolée via une large souscription sur le plan national.

Outre la commémoration de cette date du 15 octobre rebaptisée « la journée du souvenir », cet hommage va poser les jalons de la pérennité de l’œuvre politique de Pierre Mamboundou. Il s’agira entre autres de refonder l’UPG, mettre en place une fondation attachée aux principes d’union et de patriotisme chers à l’Union du peuple gabonais. Pour la famille « la volonté commune de tous ces acteurs devra triompher dans l’avenir immédiat et le futur, afin que triomphe enfin, la volonté du peuple gabonais », a-t-elle précisé. Notons que cette célébration se déroulera en deux phases: une conférence-débat suivie d’une messe de requiem, respectivement les 14 et 15 octobre prochains.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop