L’appel des Jeunes modernisateurs à la jeunesse port-gentillaise

En médaillon : Ashley Passy Moundounga, déléguée nationale et Barry Ndimal, délégué national adjoint du MJM

Lors du meeting organisé à l’esplanade Roger Butin dans le 4ème arrondissement de Port-gentil par le Rassemblement héritage et modernité (RHM), les jeunes de ce parti rassemblé au sein du Mouvement des jeunes modernisateur (MJM) n’ont pas manqué de lancer un message fort à la jeunesse de la capitale économique.

Ce message délivré par la déléguée nationale, Ashley Passy Moundounga, tournait essentiellement sur la nécessité pour les jeunes de s’impliquer davantage dans le combat pour le changement et l’alternance. Lors de son intervention elle a exhorté les jeunes de Port-gentil à s’imprégner davantage de la chose politique, «aujourd’hui nous sommes dans une situation qui nous paraît improbable» parlant de la crise multiforme que traverse actuellement le pays.

Suivant l’adage «si vous ne vous occupez pas de politique, la politique s’occupera de vous», Ashley Passy Moundounga a déploré que «pendant trop longtemps nous avons été assujettis et réduits à la mendicité». «La question à l’endroit des jeunes est de savoir quelle est votre vision pour ce pays? Qu’est-ce-que vous faites pour emmener votre pays où vous voulez ?» s’est-elle interrogée.

«Pour ma part je me considère comme héritière des terres gabonaises et des richesses qui la comporte voilà pourquoi j’ai choisi le Rassemblement héritage et modernité pour faire entendre ma voix et pour participer au combat que nous menons tous»; a lancé la déléguée nationale du Mouvement des jeune modernisateurs.

Accompagné du délégué national adjoint de ce mouvement, Barry Ndimal, les jeunes du Rassemblement héritage et modernité ont exhorté la jeunesse port-gentillaise à ne plus se plaindre mais à agir. Ajoutant que «la seule façon d’agir c’est par les actes».

«Je vous appelle tous à prendre conscience vous les jeunes, à vous battre afin que ce combat soit le nôtre et que nous en sortons victorieux afin que nous puissions récupérer notre dû parce que ces terres sont à nous elles nous appartiennent»; a t-elle martelée. Dans la droite ligne de cet appel au rassemblement, le bureau a procédé à l’installation de Lionel Issa, délégué provincial du Mouvement des jeunes modernisateurs pour le compte de la province de l’Ogooué-maritime. 

Laissez votre avis