L’ANPI prépare les entreprises gabonaises pour le Salon international des importations de Shanghai

© GMT

En prélude de la tenue du premier Salon international des importations de Shanghai en Chine (China international Import expo, CIIE) prévue se tenir du 5 au 10 novembre 2018, l’Agence nationale de promotion des investissements au Gabon (ANPI) a organisé, ce lundi 26 février 2018, une session d’information à l’attention des entreprises gabonaises dont la participation est vivement encouragée par les plus hautes autorités. Il était donc question de présenter non seulement l’événement mais aussi les modalités pratiques pour y prendre part.



Cette session d’information organisée avec l’ambassade de Chine au Gabon s’inscrit dans l’ambition de l’Anpi de contribuer considérablement à la promotion des investissements et des exportations gabonaises. Animée par Le directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements, Nina Alida Abouna, et le Conseiller économique et commercial de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Gabon, Liu Jie, cette rencontre avec les responsables d’entreprises avait pour objectif de les préparer à saisir cette opportunité qu’offrent les autorités chinoises qui souhaitent depuis plusieurs années ouvrir son marché intérieur aux produits de consommation importés.

Ainsi, au cours de cette session d’information, le directeur général de l’Anpi a non seulement détaillé les modalités de participation à ce grand salon international mais aussi présenté l’intérêt économique pour les entreprises gabonaises d’y participer. «C’est la première fois qu’un salon dédié exclusivement aux importations en Chine sera organisé. Il s’agit donc d’une opportunité sans précédent pour les acteurs du secteur privé gabonais de pénétrer un marché qui représentera plus de 10 milliards de dollars d’ici 2020», a-t-elle indiqué.

Pour ce faire, l’agence a prévu financer un stand national sous la marque “Gabon Invest” permettant ainsi aux entreprises de mutualiser la promotion de la destination Gabon en matière d’investissement. Elle propose aux opérateurs économiques des sessions de formations et préparations à la culture des affaires chinoises, des services de traductions, de l’appui logistique et de la mise en relation avec des partenaires et autres fournisseurs, grâce aux différents partenariats signés avec les agences homologues en Chine.

«A travers cette réunion aujourd’hui, nous sommes heureux de constater que nos amis gabonais sont très sensibles à la participation à ce salon, et j’ai constaté également qu’il y a beaucoup de potentialités à exploiter au Gabon, notamment dans l’agriculture, la fabrication des objets d’arts, et le tourisme qui est un secteur vraiment porteur et qui mérite d’être présenté lors de ce rendez-vous international à Shanghai», a souligné  le Conseiller économique et commercial de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Gabon, Liu Jie.

Les participants à cette session d’information n’ont d’ailleurs pas manqué d’exprimer leurs satisfactions avec l’organisation d’une telle rencontre qui est pour l’économie gabonaise, une véritable aubaine. «Ce serait une grande aubaine pour nous, surtout en matière de tourisme de pouvoir encore vendre la destination Gabon, nous remercions l’Anpi de nous avoir conviés à cette rencontre mais aussi le Conseiller de l’Ambassade de Chine», a relevé  le directeur Général de l’Agence Gabonaise de Développement, de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie (AGATOUR), Karine Arissani.

Laissez votre commentaire