mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneL’ANPI-Gabon hôte d’un atelier sur la mise en oeuvre de la ZLECAF

L’ANPI-Gabon hôte d’un atelier sur la mise en oeuvre de la ZLECAF

Ecouter cet article

Ce lundi 18 octobre 2021 la salle de conférence de l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon) a servi de cadre à un atelier de restitution sur la mise en œuvre de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF). Organisée par le ministère du Commerce, cette rencontre vise à accroître la participation effective des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans la ZLECAF à travers une meilleure connaissance des marchés africains et de leurs exigences, un accès plus facilité aux dispositifs d’accompagnement existants pour entreprendre ou opérer de manière rentable. 

C’est en présence du ministre de l’Economie Nicole Janine Lydie Roboty ép. Mbou, du ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, du directeur général de l’ANPI-Gabon Ghislain Mouandza Mbomba et du Directeur général du Commerce Jean François Yanda que le ministre du Commerce Hugues Mbadinga Madiya a procédé à l’ouverture des travaux de cet atelier placé sous le thème  « Plan d’action pour la mise en œuvre de la Zlecaf au Gabon ».  

Lors de son discours de circonstance, le ministre du Commerce a rappelé l’importance que revêt la ZLECAF  car, a-t-il souligné, « elle permettra d’accroître significativement les échanges des biens et services du continent et d’augmenter la part du commerce intra africain ». Il faut souligner que la Zone de libre échange constitue une opportunité pour les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) qui pourront améliorer leur compétitivité, accroître leur gamme de produits à destination des consommateurs du continent africain innover dans la transformation et sécuriser leur chiffre d’affaires. Cette zone est la plus grande en matière de libre échange au monde avec 1,2 milliard de consommateurs.

Présent en sa qualité de directeur général de l’ANPI-Gabon, Ghislain Moandza Mboma, a salué cette initiative. « Cet atelier a un intérêt fort pour l’ANPI car il remet sur la table les filières d’investissements sur lesquelles on peut se concentrer et attaquer la part manufacturée qu’on recherche au niveau du pays pour faire du Gabon un pays manufacturé » a-t-il déclaré. Une aubaine pour les participants composés d’ institutions d’appui au commerce et aux investissements et les décideurs politiques des opportunités offertes par la ZLECAf; discuter des possibles défis auxquels seront confrontées les MPME pour accéder au nouveau marché unique africain entre autres.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop