L’ANPI et Golden Women pour l’élaboration d’un livre blanc de l’entrepreunariat féminin

© ANPI

Dans l’optique de soutenir et d’encadrer l’entreprenariat au féminin, l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), en collaboration avec l’Association Golden Women, a animé une session d’échanges sous forme d’atelier au siège de l’ANPI sis au centre-ville. Cette rencontre avait pour objectif de discuter de l’élaboration d’un «Livre blanc» destiné à apporter des réponses pertinentes aux difficultés rencontrées par les femmes dans le domaine de l’entreprenariat.

Lors de cette rencontre qui a vu la participation de dizaines de femmes entrepreneurs provenant d’une vingtaine de plateformes, notamment du mouvement féministe l’Appel des Mille et Une, d’Inter-Elles, d’Afro-actives, d’AFAP-Gabon et d’AWEP, le directeur de la Stratégie et du Marketing à l’ANPI et ancien lauréat du Grand Prix de l’Excellence, Yannick Ebibie Nzé, a expliqué la nécessité d’élaborer un tel manuel, car il devrait permettre de résoudre des problématiques essentielles liées à l’accompagnement de l’entreprenariat féminin.

Il était donc question lors de cette session, d’avoir une approche plus participative des entrepreneuses dans la mise en oeuvre de cet outil. Plusieurs  recommandations ont d’ailleurs été faites par ces dernières pour répondre de manière pragmatique aux stéréotypes auxquelles elles font souvent face. Ainsi, le document propose la mise en place d’un «Women Business Center», un centre de l’entreprenariat féminin dans lequel les femmes pourront avoir des programmes de  formation.

«Comme solution, on aura  des kits de l’entrepreneuriat  féminin qui informent la femme entrepreneur sur ses droits. Parce que aujourd’hui il y a des choses qui se font dans la pratique, mais qui sont contre la loi. Mais comme les femmes ne le savent pas, elles subissent», a indiqué Yannick Ebibie Nzé.

Outre ces propositions, la question de financement devrait également être évoqué dans ce document. Comme solution, le panel a retenu le principe de financement participatif qui consistera à inciter les personnes intéressées à se cotiser pour permettre à un entrepreneur tiers de réaliser et mettre en œuvre son projet.

Il faut rappeler que ce livre blanc est un projet novateur initié par la directrice générale de l’ANPI, Nina Abouna, et cadre avec la vision de la plateforme Golden women promoteur du prochain Salon Antô Business dédié à l’entreprenariat féminin.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire