vendredi,27 novembre 2020
Accueil A La Une L’ANINF et ses partenaires font le point de la mise en oeuvre...

L’ANINF et ses partenaires font le point de la mise en oeuvre du PNS Gabon Digital 2025

Ce vendredi 30 octobre s’est tenue par visioconférence la deuxième phase du comité de pilotage du Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 qui réunissait les cadres du ministère de l’Economie numérique, de  l’Agence nationale des infrastructures numériques et des Fréquences (ANINF), de la Banque africaine de développement (BAD) et du cabinet Evolving Consulting. Il était question lors de cette rencontre de faire le point de la mise en oeuvre du futur Plan national stratégique Gabon Digital 2025, dont l’objectif premier est la mise en place d’une plateforme e-gouvernement.  

Organe clé pour la mise en oeuvre du Plan national stratégique Gabon Digital 2025, le comité de pilotage s’assure du bon déroulement du processus de mise en place de ce projet d’envergure. C’est dans cette optique que s’est donc tenue cette deuxième rencontre réunissant l’ensemble des acteurs parties prenantes au dit projet qui est financé par Banque africaine de développement à travers le Fonds fiduciaire de Coopération Afrique-Corée. 

Ainsi, les participants ont longuement echangé sur l’amendement du volet technique et de l’interopérabilité des services proposés par le cabinet   Evolving Consulting avec à terme l’élaboration d’une version mise à jour des études de faisabilité des projets prioritaires du PNS–GD 2025 notamment du Programme e- Gouvernement.

Un programme qui comporte entre autres la mise en place d’un portail Internet gouvernemental et de services administratifs en ligne; la mise en place de Systèmes d’Information pour les administrations publiques; la mise en place de plateformes d’interopérabilité et d’échange de données ou encore la mise en place de Systèmes Nationaux d’Identité Digitale (SNID). Sous l’impulsion du directeur général de l’ANINF Alex Bernard Bongo Ondimba et le représentant résidant de la BAD au Gabon Robert Masumbuko, les études de faisabili devaient être livrées au plus tard le 30 novembre 2020 . 

« Il s’agit donc pour le Gabon et la BAD d’un projet très important dans la mesure où ses retombées sont  un levier de la relance économique post-covid et participeront également à l’amélioration du cadre des affaires dans notre pays », précise l’Agence nationale des infrastructures numériques et des Fréquences. « L’Administration Électronique doit être  un moteur  pour la réforme et la modernisation de l’administration Gabonaise ,  voulue par le Chef de l’etat Son Excellence Ali Bongo Ondimba » a relevé le directeur général de l’ANINF. 

 

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion