Lancement officiel du programme «Vision pour tous» dans les établissements scolaires

La ministre de l'Education nationale consultée à l'école Pilote sino-gabonaise © GMT

Gabon Special Economic Zone (GSEZ) et le ministère de la Santé ont procédé, en présence du ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguile Obame, ce mercredi 11 avril, à l’école Pilote sino-gabonaise, située dans le 2e arrondissement Libreville, au lancement officiel du programme «Vision pour tous» dans les établissements scolaires.

Deux jours après son lancement officiel sur l’ensemble du territoire national, le champ d’action du programme «Vision pour tous» s’est élargi aux écoles primaires et secondaires publiques. L’école Pilote sino-gabonaise, d’un effectif de 215 élèves était le cadre de ces premiers dépistages ophtalmologiques.

«Il nous ait paru très important d’apporter cette mission de dépistage des maladies des yeux au niveau des écoles pour pouvoir toucher le plus grand nombre de la population. C’est-à-dire les enfants, qui sont le point de départ de la population gabonaise vont bénéficier sur place du programme», a indiquée le Dr Pearl Comlan.

Présente lors de ce lancement, Nadine Patricia Anguille Obame, ministre de l’Education nationale, s’est dite particulièrement satisfaite. «Nous avons accueilli ce projet avec beaucoup d’enthousiasme, d’autant plus que nous savons que c’est un programme qui va pouvoir aider les parents. Qui grâce aux dépistages pourront gagner en temps. Les enfants bénéficieront des lunettes pour ainsi améliorer les performances  scolaires», a-t-elle précisé.

Considérés comme une des principales causes des échecs scolaires, les maladies oculaires sont un frein à la progression normale des apprentissages chez les plus jeunes, surtout lorsqu’elles ne sont pas dépistées à temps. Les élèves du Gabon bénéficieront durant 6 mois ou plus, dans un premier temps des consultations gratuite, des dons des lunettes aux ayant droit et à des interventions chirurgicales dans les structures hospitalières publiques.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire