Lancement officiel de la plate-forme France-Alumni

© TimesInfos

Longtemps annoncée dans les milieux universitaires et de l’emploi, la plateforme numérique France-Alumni a enfin été dévoilée ce vendredi 09 février 2018 à l’Institut Français de Libreville, au cours d’une conférence de presse animée par Fréderic Bignot, Sandrine Tindjogo et  du directeur de l’Institut Français Bernard Rubi.



C’est une initiative purement française qui voit donc le jour au Gabon. Initié en 2014 par le ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères, France-Alumni est un forum, un espace d’information et de partage dont le but est de fédérer, d’informer et d’orienter les étudiants diplômés de l’enseignement supérieur français. Le site France-Alumni compte à ce jour 29 langues, 119 pays associés, 354 entreprises partenaires et plus de 125 000 anciens étudiants diplômés.

Cette plate-forme se présente sans doute comme une aubaine pour ces bénéficiaires du système éducatif français, quand on sait que la France est la première destination d’accueil des étudiants gabonais. En 2016, on en comptait déjà un peu plus de 4 000. «Le lancement de cette plateforme est important pour nous. C’est une manière de fournir d’avantage d’outils aux étudiants diplômés de l’enseignement supérieur français afin qu’ils aillent plus loin et qu’ils trouvent des débouchés», a souligné Sandrine Tindjogo, responsable de Campus France.

La plate-forme permettra également de mettre en réseau les anciens étudiants dans la construction de leur avenir professionnel et dans le développement de leurs carrières au Gabon, de suivre les entreprises dans leur politique de recrutement et de promouvoir le système éducatif français. «Il y a déjà des entreprises sur la plate-forme mondiale de France-Alumni. L’objectif est de faire la même chose avec sa déclinaison locale du Gabon. C’est-à-dire avoir le maximum d’entreprises et de partenaires pour adhérer au projet et de proposer des stages et emplois à tous les gabonais diplômés de l’enseignement supérieur français. Il s’agit aussi d’accéder à l’expertise publique et de développer d’autres partenariats», a ajouté Sandrine Tindjogo.

En attendant le lancement officiel prévu pour le mardi prochain à la résidence de France, par l’ambassadeur Dominique Renaux, la plate-forme France-Alumni et les rubriques qu’elle compte (actualités, communautés, culture et langues, études et carrières) se positionne déjà comme une source de réponses aux interrogations d’avenir après études que se posent les anciens étudiants issus du système éducatif français en quêtes d’informations et de perspectives.

Laissez votre commentaire