Lancement des “Classes Vertes” pour promouvoir l’agriculture auprès des élèves

Dans le cadre de la promotion de l’agriculture dans les établissements publics du pays, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi et son collègue ministre de l’Education nationale, Florentin Moussavou, ont procédé au lancement de la phase pilote du projet ‘Classes vertes’ ce vendredi 28 avril.

Le lancement de ce projet pilote qui s’est déroulé au collège d’enseignement secondaire de Mikolongo, s’est fait en présence d’un représentant de la Mairie de Libreville et sur le site de l’école primaire Octra-2, le Maire de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou a fait le déplacement. Cette initiative a pour «objectif principal de susciter les vocations dans les métiers de l’agriculture en introduisant chez les jeunes les productions biologiques mais aussi de partager le patrimoine du terroir en matière des fruits et légumes».

Ce projet qui est à sa phase pilote est porté par le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec le ministère de l’Education nationale. Pour la première année, il sera essentiellement tourné vers Libreville et ses environs, tandis que la phase 2 qui sera effective pour l’année scolaire 2017-2018 couvrira l’ensemble du territoire nationale.

Pour rappel, le projet “Classes Vertes” se décline en huit objectifs, notamment, éduquer les enfants à l’agriculture à travers une activité pratique et ludique; telle que le jardinage, leur faire un bref aperçu historique de l’agriculture, en général, et gabonaise en particulier, leur faire connaître les différents types d’agricultures, ses fondamentaux et son importance, leur prendre certaines espèces végétales et leurs différentes phases d’évolution, leur faire connaître l’origine des aliments qu’ils retrouvent dans leurs assiettes (sécurité alimentaire) et enfin aborder la gestion de l’eau à travers son utilisation dans le jardin scolaire (développement durable).

Laissez votre avis