samedi,18 septembre 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: une jeune fille de 14 ans abusée sexuellement par 7 adolescents

Lambaréné: une jeune fille de 14 ans abusée sexuellement par 7 adolescents

Ecouter cet article

L’affaire fait grand dans le chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué depuis le samedi 2 janvier 2021. Et pour cause, une fille d’à peine 14 ans aurait été agressée sexuellement par une bande de 7 garçons au quartier dit Lalala, au premier arrondissement de ladite commune. Les présumés violeurs séjournent depuis vendredi dernier à la prison centrale.

Quel esprit anime la jeunesse gabonaise de nos jours ? C’est la question qui taraude les esprits de plus d’un, effarés par la récurrence des actes ignobles posés par des jeunes gens. Entre cambriolage et vol, la délinquance juvénile a atteint un niveau inquiétant. Plus récemment, ce sont 7 individus dont l’âge varie entre 15 et 18 ans qui sont mis en cause.

Répondant aux prénoms de Stevy, Kevin, Chris, Cédric, Deric, Diawara et Jarud, ces adolescents auraient décidé d’assouvir leurs pulsions sexuelles sur une adolescente le samedi 2 janvier 2021 à Lalala, quartier sis au 1er arrondissement de la commune de Lambaréné. Ce soir-là, la jeune fille de 14 ans est embuscadée par la bande de délinquants qui tente de la braquer.

 Dans ces entrefaites, la victime est entraînée de force dans un endroit à l’abri des regards indiscrets. Pour ce faire, ils arrivent dans la chambre du frère aîné d’un des leurs. Le propriétaire de la chambre étant absent, les « voyous » n’ont aucun mal à mettre à exécution leurs viles intentions. Pendant plus d’une heure, la jeune fille sera violée à tour de rôle par les 7 individus. 

Prenant du plaisir à abuser d’elle, la bande convie même un 8eme ami qui lui était absent depuis le début de la scène. Visiblement touché par ce qu’il venait de voir, ce dernier décline la proposition faite et rentre chez lui. Quant à la victime, elle sera tout simplement jetée comme un vieux torchon. Prise de honte, elle se terre dans un profond mutisme une fois chez elle.

L’affaire ne sera révélée que grâce au bon sens du propriétaire de la chambre utilisée par les présumés violeurs. Informé de l’affaire, ce dernier ira dénoncer les agresseurs, son cadet y compris. Il n’en faudra pas plus pour que la famille de la jeune fille se mobilise à son tour.

Les 7 individus seront interpellés et mis en garde à vue. Lors de leurs interrogatoires, les mis en cause passent aux aveux. Déférés devant le parquet de la République, ils seront placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de la localité.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop