jeudi,23 septembre 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: surpris en train d’abuser sexuellement d’un enfant de 2 ans

Lambaréné: surpris en train d’abuser sexuellement d’un enfant de 2 ans

Ecouter cet article

C’est une affaire des plus ignobles qui s’est produite le jeudi 11 février dernier à Issala, un village situé à environ 10 km de la ville de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué. Ce jour-là, Haris Boukandza, un compatriote à la trentaine d’années aurait abusé sexuellement d’un bambin d’à peine 2 ans et demi. Le mis en cause séjourne à la prison centrale du château depuis quelques jours.

Que peut-il se passer dans la tête d’un individu qui décide d’abuser sexuellement d’autrui, qui plus est, un enfant ? C’est la question qui a longtemps taraudé les esprits des magistrats en charge de l’affaire. Pour eux, cette affaire qui ne semble pas faire autant de bruit s’assimile à un déni d’humanité envers la victime. Laquelle ne parvient même pas encore à agencer des syllabes.

Normal pour un enfant d’à peine 2 ans et demi. Pourtant dans la journée du jeudi 11 février dernier, Haris Boukandza, aurait vu en cet enfant une cible parfaite pour assouvir ses pulsions sexuelles déviantes et inadmissibles. Comme dans tout village, l’enfant était laissé dans la cour commune pour profiter de la vie et se familiariser avec l’environnement. 

Une sorte de présomption de bonne moralité s’était donc installée à l’endroit de tout villageois. Que les parents de la victime considèrent comme un membre de leur famille. C’est justement cette confiance aveugle que Haris Boukandza va exploiter à des vils desseins. Selon l’Union, le jour des faits « à l’abri des regards indiscrets, il entraîne le bambin dans un buisson, le déshabille et commence à abuser de lui », a-t-il relevé.

Ce sont les cris et les pleurs du garçonnet qui vont mettre en alerte un des villageois qui revenait de ses travaux champêtres. Le vieillard paniqué croit tout d’abord que le petit enfant s’est fait mordre par un reptile, en l’occurrence un serpent. Pourtant, lorsqu’il se rapproche du lieu, il découvre le trentenaire allongé sur le gamin, jambes en l’air. Sapristi ! Démasqué et pris de honte, il décide de prendre la fuite. 
Une option peu prometteuse puisque le vieillard avait déjà alerté le reste du village.

Dans la foulée, les autorités judiciaires, notamment la Gendarmerie nationale, seront informées. Il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour rattraper le présumé violeur qui tentait désespérément de se rendre à Fougamou. Déféré devant le parquet de Lambaréné, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt en attendant d’être fixé sur son sort.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop