mercredi,4 août 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: ils écopent de 25 ans de prison pour assassinat

Lambaréné: ils écopent de 25 ans de prison pour assassinat

Ecouter cet article

La Cour d’appel judiciaire de Libreville siégeant en session criminelle à Lambaréné a statué le vendredi 11 juin 2021 sur le cas de Rodrigue Adieni et Nicolas Edingui, Gabonais âgés respectivement de 36 et 63 ans, poursuivis pour assassinat et tentative d’assassinat nous rapporte le quotidien L’Union dans sa parution du mercredi 16 juin 2021. Au terme du procès, les accusés ont été reconnus coupables de faits susmentionnés et condamnés à 25 ans de réclusion criminelle ainsi qu’à une amende de 1 million de FCFA chacun.

Selon le récit du quotidien l’Union, les faits se seraient déroulés le 24 février 2017 à Tondi vers Aschouka dans la zone nord des Lacs aux environs de 18 heures. Ce jour-là, le moteur du bateau de Rodrigue Adieni et Nicolas Edingui tombe en panne alors qu’ils tentent de regagner Lambaréné. Ils vont ainsi planifier de s’emparer de celui d’Antoine Mikang et Jeanine Bendone deux concubins installés dans le même campement qu’eux. 

Le couple s’oppose à la demande des deux pêcheurs et face à ce refus, Rodrigue Adieni s’arme de son fusil de type calibre 12 et ouvre le feu sans hésiter sur les deux amants. La femme meurt sur le champ et l’homme qui est aussi touché tombe à l’eau ou il sera secouru plus tard par une riveraine. Informés de la situation par le rescapé qui a été sauvé, les présumés meurtriers seront interpellés par les éléments de la Brigade nautique locale puis déférés devant le procureur de la République. 

A la barre, Rodrigue Adieni a reconnu les faits. « J’ai agi sous l’emprise d’une force surnaturelle » a-t-il déclaré. Au cours des débats contradictoires, le procureur général représenté par Dick Boungou Mikolo a requis la culpabilité des accusés tout en leur reconnaissant des circonstances atténuantes et a recommandé 30 ans de prison et 20 millions d’amende. L’avocat de la défense, Me Abeng Minko, a plaidé coupable et exhorté la requalification des faits initialement retenus contre ses clients. « Ils étaient animés par le seul désir de réparer leur moteur et regagner la civilisation » a-t-il souligné.

Au terme du procès, La Cour présidée par Loïck Albert Mickoto a reconnus les accusés coupables d’assassinat et de tentative d’assassinat tout en leur reconnaissant des cirsconstances atténuantes. En répression, Rodrigue Adieni et Nicolas Edingui ont été condamnés à 25 ans de prison et à 1 million d’amende chacun.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales