mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: grève d’avertissement de 72 heures des commerçants

Lambaréné: grève d’avertissement de 72 heures des commerçants

Ecouter cet article

Le lundi 10 mai 2021, les commerçants de la ville de Lambaréné dans le Moyen-Ogooué ont lancé une grève d’avertissement de 3 jours. Une décision qui fait suite aux contrôles jugés abusifs, les montants exorbitants, taxes et autres sommes à payer imposées par les autorités locales.

Le Syndicat des commerçants du Moyen-Ogooué(Sycomo) a lancé le lundi 10 mai dernier, une grève d’avertissement de trois jours. Une action qui fait suite à la correspondance adressée au gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, Barnabé Mbangalivoua, dans laquelle les commerçants dressaient les difficultés auxquelles ils étaient confrontés.

« Cette grève s’écoule jusqu’à mercredi. Si rien n’est fait dans les délais, nous déclencherons une grève générale illimitée auprès de tous les commerçants du Moyen-Ogooué. Nous sommes fatigués des contrôles abusifs, et des montants exorbitants des patentes et autres taxes à payer alors que l’économie est au ralenti. » a déclaré le secrétaire général du Sycomo, Ba Mouhamadou Lamine. Des revendications qui n’ont pas été prises en compte au vu de l’augmentation par les impôts des taxes journalières.

« L’administration provinciale des impôts du Moyen-Ogooué, maintient mordicus que les montants des patentes payées les années précédentes ne sont pas les bons montants et qu’elle va les augmenter. » affirme le secrétaire général du Sycomo. Une situation qui met les populations de la ville de  Lambaréné dans l’embarras, les privant de la possibilité de se fournir en produits de première nécessité. Pour l’heure, aucune négociation n’est faite mais les commerçants sont en attente du début des pourparlers.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop