lundi,20 septembre 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: découverte d’une arme à feu et des munitions dans un motel

Lambaréné: découverte d’une arme à feu et des munitions dans un motel

Ecouter cet article

C’est notre confrère TopInfosGabon qui a rendu l’information publique. En effet, la semaine écoulée, le gérant du Motel Donga, sis au quartier Isaac à Lambaréné, aurait découvert du matériel militaire abandonné dans une chambre. Il s’agit d’un pistolet automatique(PA), de munitions, d’une paire de menottes et d’une ceinture.

Le motel Donga, sis au quartier Isaac dans le 2e arrondissement de la Commune de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, a été le théâtre d’une scène hallucinante, rapporte TopInfosGabon. La semaine écoulée, alors qu’une employée dudit espace hôtelier procède au nettoyage des chambres, elle va y découvrir un arsenal militaire.

Sur le coup, elle se dit que le propriétaire y est encore. Elle sort et s’excuse d’y avoir fait irruption. Seulement, le gérant du Motel lui fait savoir qu’il n’en est rien. Le gérant est formel « aucun client ne s’y trouve », aurait-il indiqué. Estomaquée, elle le convie dans la chambre où elle a découvert lesdits effets. Tous deux tombent, nez à nez devant le matériel susmentionné.

On y recense entre autres un pistolet automatique, des munitions, une paire de menottes et une ceinture. Étrangement, aucun individu ne s’est manifesté pour récupérer son matériel égaré. Confus, le gérant entend déposer les effets auprès des autorités judiciaires de la localité. Une situation incompréhensible quand on sait le sérieux attaché à la gestion des armes dans les corps habillés. 

Mais cet épisode rappelle la regrettable découverte de grenade à Port-Gentil au mois de Février dernier. Laquelle avait malheureusement explosé entre les mains d’un élève au sein d’une église. Lui coûtant ses deux membres supérieurs et d’énormes dégâts matériels. De quoi se questionner sur l’identité des agents de forces de l’ordre ou de sécurité, qui auraient égaré ces armes sans être inquiétés. Vivement une enquête administrative pour démêler l’écheveau sur ces découvertes aussi étranges que dangereuses.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop