lundi,2 août 2021
AccueilDerniers articlesLambaréné: condamné à 15 ans de prison pour viol sur une fillette...

Lambaréné: condamné à 15 ans de prison pour viol sur une fillette de 2 ans

Ecouter cet article

Le jeudi 17 juin dernier, la session criminelle 2021 s’est poursuivie au palais de justice de Lambaréné avec entre autres affaires, le procès de Jean-Marc Deme, Gabonais de 44 ans, rapporte le quotidien L’Union. L’accusé, après délibération de la cour, a été reconnu coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans et à 15 ans de réclusion criminelle et à payer une amende de 5 million de FCFA.

Les faits se seraient déroulés le 18 novembre 2018 à Lambaréné selon le quotidien L’Union. Ce jour-là, le commissariat central de la localité est informé par un anonyme de ce qu’une fille âgée de 2 ans seulement a été violée et serait au centre hospitalier régional Georges Rawiri. Dépêchés sur les lieux par le procureur de la République, les agents de police constatent la véracité de l’information, notamment l’agression sexuelle dont a été victime la jeune M.L.E.

Entendue à ce propos, Angelina. A,  la mère de la victime, indique avoir laissé sa fille endormie dans la chambre le temps d’aller faire quelques courses. A son retour, elle est informée de l’agression dont a été victime sa fille et dont le principal suspect est Jean-Marc Deme, un ami du père. Ce dernier sera déféré devant le procureur de la République ou, il fera ses aveux lors de l’enquête préliminaire. 

Lors de sa comparution, l’accusé a reconnu les faits tout en relevant qu’il « n’avait pas véritablement pénétré l’enfant », avant de se fondre en excuses auprès de la victime et ses parents. Le ministère public représenté par Justin Chérubin Koundi a requis sa culpabilité et sa condamnation à 30 ans de réclusion criminelle ainsi qu’une amende de 10 millions de FCFA. Me Charles Henri, l’avocat de la défense a quant à lui plaidé la culpabilité de son client tout en souhaitant une requalification des faits au titre d’agression sexuelle et non de viol, vu qu’à son avis, « il n’y avait pas pénétration ». 


Au terme de son procès, Jean-Marc Deme a été reconnu coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans, tout en lui reconnaissant des cirsconstances atténuantes. En répression, l’accusé a été condamné par la Cour à 15 ans de réclusion criminelle ainsi qu’à payer une amende de 5 millions de FCFA dont 4 seront donnés à la mère de la jeune  M.L.E en guise de dédommagement. Détenu depuis 2018, il lui reste 12 ans de plus à purger.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales