samedi,19 septembre 2020
Accueil Derniers articles Lambaréne : 14 ans de prison pour inceste et viol sur sa...

Lambaréne : 14 ans de prison pour inceste et viol sur sa fille de 14 ans

Franck Armand Nagande un père de famille a été reconnu coupable par la Cour criminelle ordinaire de Libreville du crime de viol sur mineure de moins de 15 ans et condamné à une peine de 14 ans de réclusion criminelle . Selon le récit relayé par notre confrère de L’Union, le viol s’est produit en 2016 à Lambaréné chef-lieu du Moyen-Ogooué où ce papa, rentré ivre, a abusé sexuellment de sa jeune fille qui venait d’obtenir son Certificat d’études primaires (CEP). 

Le 16 juin 2016 restera une date mémorable pour cette jeune fille. Si elle se souviendra de son premier diplôme, elle n’oubliera certainement pas que c’est ce même jour que son papa a porté atteinte à son intimité. En effet, selon le récit de notre confrère de L’Union, ce jour-là aux alentours de 23 heures, la jeune fille serait allée célébrer son Certificat d’études primaires (CEP) en compagnie de ses cousines chez leur tante non loin du domicile de son papa Franck Armand Nagande absent de la maison depuis le matin.

A peine avaient-elles débuté la petite célébration, que ce dernier arrive en état d’ébriété et donne injonction à sa fille de rentrer à la maison. Elle s’exécute sur le champ devant ses cousines désolées. Arrivés à leur domicile, Franck Armand Nagande aurait demandé à sa fille de le rejoindre au salon. Une fois assise, la jeune fille qui pensait à une remontrance de la part de son géniteur, le voit subjuguée se dévêtir complètement devant elle. Il aurait ensuite agressé sexuellement et ce, sans préservatif. 

Quelques heures après l’acte, le papa s’étant endormi, la jeune fille en aurait profité pour aller tout révéler à sa tante. Cette dernière qui aurait aussitôt saisi les agents de la gendarmerie nationale. Interpellé à son domicile, Franck Armand Nagande aurait d’abord nié les faits avant de céder devant les preuves accablantes révélées par le certificat médical réalisé sur la victime ainsi que les révélations de sa fille la victime. Il avait été écroué à la prison centrale.

Appelé à comparaître devant la Cour criminelle ordinaire de Libreville, le mis en cause a fait son méa culpa. Son avocat a pour sa part, plaidé coupable non sans solliciter des larges circonstances atténuantes à l’égard de son client. « Mon client reconnaît sa faute depuis l’enquête préliminaire. Il a réitéré ses aveux à la barre. Cependant, il y a plusieurs zones d’ombre dans ce procès. Mon client mérite votre pardon. A vous les jurés et professionnels du droit, trouvez la force nécessaire pour lui pardonner », a indiqué Me Gomes Ntchongo Nël Edgar. Après délibération, la Cour a déclaré Franck Armand Ndande coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans et condamné à 14 ans de réclusion criminelle. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt