samedi,17 avril 2021
AccueilDerniers articlesLalala: le gouvernement déclare d’utilité publique le terrain de l’école préscolaire

Lalala: le gouvernement déclare d’utilité publique le terrain de l’école préscolaire

C’est assurément l’une des décisions les plus attendues par les populations. En effet, le conseil des ministres réuni ce vendredi 22 janvier 2021 à la salle habituelle a entériné, au terme de la présentation du ministre de l’Habitat, le projet de décret portant déclaration d’utilité publique de la parcelle n° 79 qui abritait l’école préscolaire de Lalala récemment détruite par un sujet libanais qui s’en revendiquait propriétaire.

C’est sans aucun doute la fin d’un long feuilleton. Et pour cause, le gouvernement gabonais a entériné le projet de décret portant déclaration d’utilité publique de la parcelle n° 79 section DB, du plan cadastral de Libreville. Selon le gouvernement, ledit décret a été pris en application des dispositions des articles 1er et 2ème de la loi 6/61 du 10 mai 1961 réglementant l’expropriation pour cause d’utilité publique et instituant des servitudes pour l’exécution des travaux publics.

Ainsi, ladite parcelle d’une superficie de 4638 m2 sise au quartier dit Lalala, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville, sera réaménagée tout prochainement « en vue de la réalisation d’un projet de construction d’une école et d’une crèche », précise le communiqué final du conseil des ministres du vendredi 22 janvier dernier parvenu à la rédaction de Gabon Media Time

Pour rappel, la parcelle querellée abritait un établissement préscolaire public depuis près de 45 ans. Seulement, le 30 décembre dernier, un sujet de nationalité libanaise investit les lieux et ordonne la destruction de l’école au motif qu’il en serait le propriétaire. Tentant de s’interposer à la démolition de la structure publique, Chadi Moukarim, maire dudit arrondissement, sera molesté puis menotté.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion