L’aide de Camp de Jean Ping, Alain Djally enfin libre

Alain Djally derrière Jean Ping, lors d'une sortie à Medouneu

Trois mois après avoir été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, l’ancien militaire et aide de camp de Jean Ping, Alain Djally vient de recouvrer sa liberté ce vendredi 23 juin.

Joint au téléphone par Gabon Media Time, l’avocat d’Alain Djally, Maître Bantsantsa a confirmé que ce dernier a effectivement été libéré aux environs de 18 heures, «sa décision a été signée par le juge d’instruction hier à midi, mon client aurait dû sortir depuis hier dans l’après-midi mais hélas cela n’a pas été fait»; a t-il précisé.

Rappelons que l’aide de camp de Jean Ping avait été arrêté le jeudi 13 avril, par les agents de la Direction générale de recherche de la gendarmerie nationale, et inculpé pour détention et usage de son ancienne carte militaire et de détention illégale d’arme à feu.

Laissez votre avis