L’activiste Hervé Mombo Kinga arrêté

C’est ce qui ressort de la soirée de ce dimanche 27 août 2017. Selon des sources proches de l’intéressé, Hervé Mombo Kinga, activiste et militant de l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août dernier, Jean Ping, a été enlevé par des individus non identifiés dans son quartier sis au PK 12.   

Joint par téléphone, un de ses proches sous anonymat a expliqué que «Hervé Mombo Kinga était attendu au QG de Jean Ping avec les projecteurs», lieu de rencontre de tous les résistants pour la commémoration des martyrs partis lors de la tragique nuit du 31 août 2016. Il a précisé par la suite, «j’étais au téléphone avec lui plus tard j’ai rappelé, personne ne décrochait. Heureusement qu’un résistant de son quartier a été prévenu, on lui a dit qu’Hervé a été emmené dans un pick-up contenant huit personnes dont deux en civils».

Reprocheraient-ils à Hervé Mombo Kinga son activisme prononcé en faveur de Jean Ping? Au Gabon, ces arrestations taxées d’«arbitraires» sont devenues une pratique qui tend à se répandre tout en violant les libertés fondamentales les plus élémentaires, sans que les autorités compétentes ne s’en offusquent.

Laissez votre avis