vendredi,7 août 2020
Accueil A La Une L'accueil des 17 000 nouveaux étudiants au cœur d’une réunion au ministère...

L’accueil des 17 000 nouveaux étudiants au cœur d’une réunion au ministère l’Enseignement supérieur

En prélude à la prochaine rentrée académique, le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou a présidé une séance de travail avec les chefs d’établissement de la capitale. Il était question lors de cette rencontre de faire le point sur les structures qui devraient accueillir les nouveaux bacheliers dont l’effectif s’élève à 17 000.

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

A l’approche de la rentrée, la question de l’accueil des nouveaux bacheliers était à l’ordre du jour de la rencontre entre les chefs d’établissement et le membre du gouvernement. Il était donc question de trouver avec ses partenaires de l’Etat des solutions à la problématique de l’insuffisance de la capacité d’accueil.

Il faut noter que les universités et grandes écoles devront accueillir 16 673 alors que la population estudiantine est déjà de 35 000. Une situation qui selon le ministre de tutelle nécessite une réflexion profonde afin de dégager des  solutions à de court, moyen et long termes.

«Aujourd’hui, la population estudiantine générale est de l’ordre de 35 000, toute une ville confondue. Voilà que 17 000 nouveaux bacheliers arrivent dans des cadres d’accueil qui n’ont pas beaucoup changé. Il y a donc là une préoccupation fondamentale et légitime qui occupe à la fois les enseignants et la tutelle», a-t-il indiqué. Pour pallier  la situation, il a évoqué la possibilité non seulement d’agrandir les structures existantes mais aussi de délocaliser certaines les espaces pédagogiques afin de contenir tous les étudiants.

Lors de cette rencontre, les responsables desdits établissements ont évoqué également les difficultés qu’ils rencontrent à chaque début d’année. Des complaintes qui ont retenu l’attention de Moukagni Iwangou, qui a indiqué que plusieurs autres rencontres seront organisées pour discuter des pistes de solutions pérennes.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt