mercredi,28 juillet 2021
AccueilDerniers articlesLa Sugar daddy mania s’empare de la toile gabonaise

La Sugar daddy mania s’empare de la toile gabonaise

Ecouter cet article

Le sugar dating, concept qui tourne autour d’un sugar daddy, une sugar mommy et un(e) sugar baby, est vieux comme le monde mais gagne en popularité avec le développement d’internet et l’avènement des réseaux sociaux. Au Gabon, à l’orée des fêtes de fin d’année, une période marquée par des dépenses extra, le sujet enflamme la toile gabonaise. 

Depuis quelques jours, il devient presque impossible de parcourir son fil d’actualité sur Facebook, sans tomber sur une publication mettant aux prises un sugar daddy vs un jeune homme. L’idée est de montrer le contraste de la relation d’une jeune femme avec un homme âgé financièrement stable et celle qu’elle peut entretenir avec un jeune homme de sa génération. Le sujet est porté avec beaucoup d’humour donnant l’impression d’un buzz, mais le fond est beaucoup plus pertinent. 

En effet, le sugar dating se présente comme une relation inégalitaire entre un homme âgé financièrement stable et une jeune femme. Celle-ci est mutuellement bénéfique pour les deux partenaires. L’homme, parfois marié, qui cherche à combler ses fantasmes ou vivre selon ses désires apporte une certaine sécurité financière à la jeune femme, parfois en difficulté. 

Souvent considéré comme de la prostitution pour les jeunes filles, les adeptes du sugar dating ont parfois tendance à avoir un regard différent sur ce type de relation. Qu’à cela ne tienne, au-delà de l’aspect financier, il y a parfois des réalités  douloureuses, telles que le fait de ne pas pouvoir afficher publiquement sa relation et le risque de se faire traiter de « tchiza » ou « tchizo ». 

Laissez votre commentaire