La Semaine d’Allogho : «La BAD a quand même prêté 64 milliards Fcfa pour le projet GRAINE en 2017!»

Gabon Gabonmediatime 15 (3)
La Semaine d'Allogho, chronique d'Uriel Abaga, MonYeBitam © CMA Com.

Me voici en case ce matin. Vendredi. Il y a des préalables avant de démarrer une journée. Chacun a ses petits rituels. Donc, le petit coin, je suis allé à la cuisine, j’ai ouvert le réfrigérateur pour prendre une bouteille d’eau et m’hydrater. Deux bons litres dans la gorge et tu sens comment le corps démarre. Par hasard, j’ai vu quelques boules de tomates, des gousses d’oignon et tous les machins d’assaisonnements des femmes-là. Tant mieux hein, parce que bientôt les wés-là seront chers dans tous les marchés. Les produits là proviennent essentiellement du Cameroun et les commerçants se plaignent koh on les surtaxe et les douaniers chiffrent sur eux en dingue. Ça c’est visible. Tu rentres par Kye-Ossi, tu as déjà la gendarmerie, la douane, les eaux et forêts et l’Agasa à Meyo-Kye, tu roules un peu, paf! Tu tombes sur la gendarmerie de Biyi. En fait trop de contrôles! Je ne sais pas trop si c’est comme ça ailleurs hein, donc mieux je me tais. 


Le matin, Allogho me demande koh bon, s’il y a pénurie, le projet GRAINE est à quel niveau? Koh la BAD a quand même prêté 64 milliards Fcfa pour ça en 2017 hein, c’était Manf le Ministre. J’ai dit au petit de se calmer. Il enchaîne koh McBright avait raison de dire que《le projet GRAINE a dépassé ses limites. Ce n’est plus dans les champs》. Vrai de vrai, c’est parti où? Silence, tombée des rideaux, on gémit, on gémit.

Emplois illégaux et absence d’Ali Bongo au sommet de l’UA

Le matin-là, pendant que le mbindi se préparait pour aller à son work, je lui demande koh mon petit, on t’a quand même fait un contrat là où tu travailles là? – Quel contrat, grand? Tu ne sais plus comment le pays fonctionne? Toi-même tu as travaillé à Kanal 7 et Gabon 24, tu avais un contrat là-bas? – C’est vrai, mais il faut être en accord avec la loi. Ça te couvre. Imagine si on te vire ou bien tu as un accident de travail. – Grand, laisse. Nous on va, on s’assoit et on commence à bosser. Dieu nous garde. En cas de choc, on va réfléchir le jour du choc. Moi, Abaga, je n’ai plus parlé. Le petit Allogho continue koh il y a le 33ème sommet de l’Union Africaine dès dimanche à Addis-Abeba, pourquoi Ali Bongo ne part pas. – Mais il n’est pas obligé, mon petit. Le Gabon sera représenté par mon beau-frère Alain-Claude. Ça va. – Aaaah. Comme il a reçu les présidents angolais et togolaise, et qu’il dirige les conseils de ministres, je pensais qu’il allait bien. – Petit, le Chef va bien. – Bah qu’il aille donc au sommet. – C’est pas écrit dans la Constitution qu’il est obligé de partir. Faut te calmer.

Précautions contre le coronavirus mais le pays en manque de liquidités

Allogho est parti au travail non? Je suis resté avec notre grand, Tôlô. Il collait une de ses chaussures qui s’est bousillée-là au calme. A l’heure-là, il a déjà brûlé deux joints, adzo purification. Quand on parle là, il y a un cordon sécuritaire anti-coronavirus à l’aéroport. Julien était là-bas, il a vu ça. L’honorable Ntoumois a dit kohnous avons également un niveau de vigilance élevé, si jamais par accident, simplement parce que personne n’est à l’abri, on enregistrait un cas suspect. Les dispositions sont prises au CHU de Libreville pour la prise en charge rapide des malades》. Voilà.

Gabon Gabonmediatime 16 (12)
Une pile de journaux sur la table de UA © UA

Tôlô me demande koh mon petit, on dit quoi dans les journaux là? – Grand, le Gabon a un problème de liquidités. Ils ont faire un eurobond de 1 milliard $. – Mon petit, eurobond té a yili ya (eurobond là veut dire quoi?). – Ils vont emprunter de l’argent. – Aka, on a entendu les 85 milliards, 60 milliards, 6 milliards, quand ils ont damé les gars là. EUX n’ont qu’à récupérer ça d’abord. Ou bien? – Grand, je n’ai pas fait l’école des finances. Je ne sais pas comment ça marche. Mais le pays est spécial. Assemblée Nationale, 814 employés, 7,5 milliards Fcfa de masses salariales. Même la présidence qui a 1018 employés pèse « seulement » 6,4 milliards Fcfa en masse salariale. Tu comprends pourquoi les papas là lèvent la main automatiquement dès que le gouvernement envoie un projet de loi.

Chiffre d’affaires de Sobraga, Dynamique Unitaire et les morgues de Léandre Nzue

Quand on parle là, Sobraga a réalisé un chiffre d’affaires de 123 milliards Fcfa en 9 mois. De loin plus fort que Setrag et la Seeg. Je bois deux bières de temps en temps, mais là je ne suis pas comptable de leur succès. On avait bien dit aux gens de Dynamique Unitaire koh les grands, ne faites pas la manifestation oh! Yama a répondu koh l’interdiction est illégale, on va faire notre truc. Fin des fins, on a catch certains syndiqués. Jean Bosco Boungoumou, Alexis Lebouandjoka, Anastase Obame et Henri Révignet. Quand j’écris là, je ne sais pas s’ils sont sortis, je ne sais pas s’ils vont bien. C’est ça la vie au bled quoi! Rien d’extraordinaire! Donc quand vous nous voyez au bar, en train de frapper nos bières, faut pas faire genre vous voulez nous moraliser. Nous sommes dépassés, en même temps obligés de collaborer parfois. Regarde par exemple depuis depuis, il y a un gros trou dans la chaussée devant le Sénat au boulevard. Ça ne gêne personne. Léandre là-bas il veut créer deux morgues municipales. Pas une. Deux. Comme s’il veut nous dire que notre sort est scellé.

Les Panthères du Gabon font les yeux doux à Eneme Ella

Atemtem, tout à coup, soudain, brusquement, Allogho m’écrit koh il y a un petit attaquant là qui joue avec la France, en sélection de jeunes, on dit que le Gabon veut le prendre. – Oui. Ulrick Eneme Ella. Il est attaquant. – Bah faut l’appeler avec ses parents et vous lui donner l’argent comme Aubameyang et Lemina. – Mon petit, fais ton travail là-bas. Reste concentré. Ne t’éloigne pas de l’objectif.

#UA

#MongYeBitam

Laissez votre commentaire