La Semaine d’Allogho : «Journée de la langue maternelle, on va me regarder bizarre si je parle le fang en public»

Gabon Gabonmediatime 15 (3)
La Semaine d'Allogho, chronique d'Uriel Abaga, MonYeBitam © CMA Com.

Me voici en case ce matin. Vendredi. Vous allez m’excuser hein, je me suis levé en retard. Le corps qui fait mal à cause du fala et les bontés du Seigneur qui dorment à côté de moi. Imaginez tout ce que ça peut causer comme retard dans le réveil d’un homme. Voilà. On s’achemine tranquillement vers la fin de cette semaine, et il n’y a rien d’extraordinaire à signaler comme changement positif. Il y a maintenant un trou au milieu de la route au Boulevard, devant le Sénat. Ils ont mis un panneau là-dedans. Tout le côté là va se bousiller complètement, mais le problème de l’ingénieur Eshira qui est Ministre des TP-là c’est qu’il doit faire l’audit de l’ANUTTC. On verra bien comment tout ça va finir. 


A la DGR là-bas, la traque n’est pas finie ; le scorpion n’a pas encore sommeil. Selon plusieurs sources, on aurait interpellé Armand Da Graça, le tout-puissant inspecteur général municipal (IGM) de l’hôtel de ville de Libreville. Pour le DG de la Poste S.A, il y a un site-là qui dit koh il n’était pas à la DGR, et c’était pas le scorpion qui l’a piqué. Koh Michaël Adande a été entendu pendant une heure à la gendarmerie, suite à une plainte d’une ancienne employée de la boîte, avant de retourner dans son bureau. Vous voyez non? Tout ça est long. On va voir s’ils iront au don ou pas. C’est là où l’orgueil et les ripostes s’arrêtent.

Gabon Gabonmediatime 15 (1)
La route du boulevard dans un état piteux © D.R.

Aujourd’hui là, c’est la journée internationale de la langue maternelle. Mais quand je vais me mettre à parler le fang dans un bureau ou un taxi, on va quand même me regarder bizarre. Mieux, on laisse tomber. On était en case-là hier soir non? Allogho me dit koh tu as vu la sortie de tes camarades PDGistes? – A propos du gouvernement? – Non, grand. Ils ont dit koh ils souhaitent qu’on régularise les réseaux sociaux. Koh il y a trop de déviances et de fake. – Bah, c’est pas forcément faux hein. – Grand, même pas si c’est pas faux, c’est pas devant tout le monde sur Facebook, que les genslà avaient fait la guerre des soldats têtus contre les soldats fous? Qui avait parlé de ça. – Mon petit, tu ne peux pas laisser couler ton zèle aussi vite. Calme-toi. Après là, moi Abaga, je me suis mis à penser au machin de santé SMILE de la Présidence là. Ça ne concerne que les établissements publics. Il n’y a pas de petits Gabonais dans les écoles privées, si on suit leur logique. Tu vérifies même là, ça ne va pas arriver à Kango. Il n’y a pas de petits Gabonais dans les écoles à Mabanda et Ovan.

Et puis, il y a des nouvelles qui viennent quand même te donner du baume au coeur. César Ekomie Afene, le PDG de NSIA Gabon, a été élu président de la Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africaines (FANAF). 174 voix sur 178. Bon, il était le seul candidat. Celui du Cameroun s’est retiré à la dernière minute. C’est la première fois qu’un Gabonais occupe cette position. Après, tu retournes tranquillement dans le train train quotidien du Gabon et ses pratiques moyenâgeuses.

On dit qu’au Palais là-bas, il y a un nouveau « nommeur ». Il s’agit de Ian Ghislain Ngoulou, c’est le DC du coordo. On dit koh lui il se balade seulement avec « Noureddin a dit… » dans la bouche. Koh il place ses gens-là où il veut, comme il veut. C’est lui qui a placé Wilfried Pissa Tchambo, ancien intendant du Mayena, DG de la SGEPP (le pétrole); et au aussi son propre frère Vincent de Paul Massassa, Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures. Si vous avez son numéro, faut me donner ça. Je peux devenir son bon petit aussi, et il me met même à l’AGATOUR, comme ça dort un peu là-bas.

Atemtem, tout à coup, soudain, brusquement, Allogho m’écrit koh quand on interdit les robes moulantes et les minijupes à l’UOB, c’est quand les filles là portent les jeans qu’on ne peut pas les damer? – Mon petit, reste concentré. Ne t’éloigne pas de l’objectif.

#UA

#MongYeBitam

Laissez votre commentaire