La SEEG en grève dès ce jeudi

© D.R

C’est la décision prise au terme de l’assemblée générale des agents de la société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG) qui s’est tenu ce jeudi 2 octobre, à l’agence de la Peyrie dans le deuxième arrondissement de Libreville.

Suite au préavis de grève qui expirait le mercredi 1 octobre à minuit, le personnel de la filiale du groupe français Veolia, réuni au sein du Syndicat des travailleurs du secteur d’eau et d’électricité (Syntee+) a décidé d’observer  une grève générale jusqu’à satisfaction des revendications inscrites dans le cahier de charges.

Ainsi, ce mouvement d’humeur sera marqué par l’observation d’un service minimum sur l’ensemble des sites de l’entreprise.

Service minimum sera observé de la manière suivante : «service total maintenu pour la production d’eau et d’électricité sur toute l’étendu du territoire; distribution, une équipe en eau et une équipe en électricité; service totale maintenu pour les ressources humaines et la comptabilité sur toute l’étendue du territoire; pour les localités d’Oyem, Port-Gentil, Makokou, Mouila, Franceville, Lambaréné, Bitam, Ndjolé, Tchibanga, Koulamoutou et Ntoum service minimum sera observé avec une caisse et un agent d’accueil; enfin la réception aux caisses et à l’accueil, pour ce qui est de Libreville et ses environs, sera assuré par l’agence au siège»; précise le prcès verbal signée du secrétaire général de Syntee+.

Laissez votre avis