La SEEG décore 97 de ses employés  

Les employés décorés pour bons et loyaux services par Antoine Boo © GMT

Le vendredi 22 décembre dernier, au Centre des métiers Jean-Violas sis à Owendo,  97 employés de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ont été gratifiés des médailles du travail, du mérite et des médailles SEEG pour services rendus avec dévouement et exemplarité au sein de l’entreprise.

Au cours de cette cérémonie riche en couleurs, la SEEG a tenu à rendre un vibrant hommage à ses employés pour leurs bons et loyaux services rendus. Ce sont au total 97 récipiendaires qui ont reçu des médaillés de bronze, d’argent, d’or et de platine.

Pour la médaille du travail ils ont été 12 à recevoir la médaille d’Or, pour 30 ans de services, 26 à recevoir la médaille d’argent pour 20 ans de services et 20 à recevoir la médaille de bronze pour 10 ans de services; soit un total de 58 agents. 59 autres agents se sont vus décerner la médaille SEEG. Ils ont été 10 à recevoir la médaille de platine, pour 35 ans de service, 8 à revoir la médaille d’or pour 25 ans de service, 21 à recevoir la médaille d’argent pour 15 ans de service et 20 à recevoir la médaille de bronze pour 10 ans de services.

Cette cuvé 2017 de récipiendaire témoigne de la volonté de la Société d’énergie et d’eau du Gabon à encourager ses agents à continuer à assurer la mission de service public qui leur est dévolue : apporter l’eau et l’électricité aux divers foyers dans les meilleures conditions.

Ouvrant les interventions prévues à l’occasion de cette cérémonie de décoration, la déléguée du personnel Denise Walker-Deemin, a, au nom des délégués du personnel de l’entreprise, adressé ses sincères félicitations aux récipiendaires pour «leur courage, leur loyauté, leur abnégation et les sacrifices consacrés durant ces nombreuses années».   

Prenant la parole à son tour, le directeur général de la SEEG, Antoine Boo, s’est voulu optimiste sur l’environnement économique au sein duquel évolue son entreprise : «Même si le contexte aujourd’hui est un tout petit peu compliqué, je crois que là aussi la croissance économique va revenir. C’est vrai que la production cette année en matière d’eau et d’électricité a été réduite, mais là encore je crois que le plan de relance économique va porter ses fruits, et je crois qu’en 2018 nous allons retrouver cette croissance qui va nous porter et qui va nous permettre de continuer à développer ce beau service public de l’eau et de l’électricité», a-t-il précisé.

Le ministre du Travail et de l’Emploi, Carmen Ndaot, présente au Centre des métiers Jean-Violas pour la circonstance, n’a pas manqué de reconnaître la grandeur historique et l’expertise de l’entreprise centenaire qu’est la SEEG. Pour elle, la Société d’énergie et d’eau du Gabon se maintient «comme une entreprise privée avec des ambitions de performance. Celles-ci passent par la satisfaction de sa clientèle et la contribution au bien-être des populations par d’une part, la production, le transport et la distribution de l’eau potable, et d’autre part, par le transport et la distribution de l’énergie électrique».

Toutefois, en reconnaissant que l’année finissante a été particulière dans la gestion des crises multiformes en matière de production, de transport et de distribution pour satisfaire les exigences de sa clientèle en matière d’eau et d’électricité, pour 2018 la direction générale de la SEEG et son personnel se donnent pour défi l’amélioration qualitative et quantitative de l’ensemble de ses services pour le bien-être des populations.  

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire