La responsable de l’ONG Micone est décédée à Libreville

Maman Julie, présidente de l’ONG Micone, un orphelinat situé à Kinguélé dans le 3ème arrondissement de Libreville qui accueille les enfants en détresse, est décédée ce mardi 22 mai des suites d’un Accident cardiovasculaire (AVC),  a-t-on appris de sources  de l’ONG.

GABON LIBREVILLE

Il y a plusieurs façon d’arriver à l’ONG Micone disait-elle. L’enfant pouvait être abandonné, venir de lui même ou l’Etat en envoyait certains. L’ONG faisait également des identifications sur le terrain en passant par les Chefs de quartiers.

Très dynamique dans le monde associatif, maman Julie comme l’appelait affectueusement les enfants et les donateurs de l’ONG Micone a mis en place cette maison d’accueil avec très peu de moyen et avait initié récemment la construction d’un orphelinat à partir de dons et legs.

Par ailleurs, le sort de la quarantaine d’enfant qu’elle a réussi à scolariser et à résocialiser turlupine les esprits, ainsi que la poursuite de son projet d’asile pour les sans asile. 

Laissez votre commentaire