La production pétrolière du Gabon en baisse

© D.R

Confrontée à des difficultés conjoncturelles, l’économie gabonaise a continué de stagner en cette fin d’année 2017. Dans le secteur pétrolier, la situation ne semble pas s’améliorer, au vu de la chute de la production pétrolière située à 7,96 millions de tonnes (58,1 millions de barils), soit une baisse subséquente de près de 7,7% par rapport à fin septembre 2016.  

Les statistiques émanant de la Direction générale des Hydrocarbures, sur la situation pétrolière au Gabon, démontrent les difficultés rencontrées par les entreprises au niveau de la production. La baisse constatée s’explique entre autres par le déclin naturel des champs, les difficultés techniques rencontrées par certains opérateurs, les grèves à répétition du personnel et les exigences de l’OPEP relatives à la réduction de l’offre mondiale de pétrole.

Par ailleurs, les exportations ont également connu des résultats similaires se situant à 7,23 millions de tonnes, soit une baisse de 7,3%.

L’Asie est restée la principale destination du brut gabonais avec 73,6% des quantités exportées, suivie de l’Europe avec 12,05%, des Caraïbes et de l’Amérique Latine qui se situent à 10,9%. En outre, le prix moyen du brut gabonais a augmenté de 29,9% à 50 USD, traduisant une baisse de la décote appliquée.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire