La première coronarographie effectuée avec succès au CHUL

Organisée par le centre hospitalier de Universitaire de Libreville (CHUL), en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), la phase pratique de la coronarographie s’est déroulée avec succès, ce samedi 17 décembre 2017. Une prouesse médicale inédite en Afrique centrale réalisée par des médecins du CHUL, aidée par deux spécialistes de l’hôpital Georges Pompidou de Paris, sur un premier patient de 39 ans.

En effet, après la phase théorique animée par le professeur Abdoul Kane du sénégal, l’heure était aux exercices pratiques sous la direction du cardiologue français, le Professeur Antoine Lafont. Près d’une demi-heure après l’admission en salle d’opération du patient, les salves d’applaudissements provenant de la salle de contrôle venaient confirmer le plein succès de cette premiere coronarographie au Gabon.

L’un des cardiologue gabonais participant à cette intervention, le Dr Jean Bruno Mipinda n’a pas manqué de rappeler les enjeux d’une telle opération à coeur fermé. Pour lui les maladies coronaires, l’infarctus, arrêts cardiaques et autres, sont déjà des plus meurtrière sau Gabon, il était donc capitale que le pays dispose d’outild de diagnostic et thérapeutique qu’offre la coronarographie. Par ailleurs, lui et ses collègues ont souhaité que les formations et échanges d’expertises de ce type se poursuivent jusqu’à ce qu’ils s’approprient complètement cette technique médicale.

Pour information, la coronarographie consiste à aller visualiser les artères du coeur en montant des sondes (cathéters) afin de diagnostiquer leur obstruction. C’est une méthode diagnostique complexe et risquée qui requiert une expertise avérée et un équipement de très haute technologie. Il s’agit d’une prouesse technologique jamais réalisée en Afrique centrale.

Laissez votre commentaire