La police empêche Moukagni Iwangou de quitter Libreville pour Paris

Moukagni Iwangou président de l'Union et solidarité © GMT

Le mardi 9 janvier 2018 au soir, le président du parti Union et solidarité, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, a été empêché d’embarquer dans le vol Air France en partance pour Paris, par les agents de la Police de l’air et des frontières (PAF).

Moukagni Iwangou a été empêché de prendre l’avion hier pour Paris où il était attendu par la chaîne de télévision française TV5 Monde pour le 20 heures de ce mercredi 10 janvier. Le président d’Union et solidaire devait évoquer l’actualité du Gabon, notamment la révision constitutionnelle et la crise socio-politique qui continuent de secouer le pays.

La raison évoquée par la PAF a été liée au passeport de Moukagni Iwangou. Chose curieuse. Car pour ce dernier, son passeport n’a pas été changé et il a été plusieurs fois utilisé pour se rendre hors du Gabon sans rencontrer de difficultés. Au regard de cet acte posé par les agents des forces de l’ordre, l’Union et Solidarité, parti que dirige Moukagni Iwangou, dénonce une énième violation des droits et libertés individuelles.

Toutefois, parmi les raisons de son déplacement à l’extérieur, Moukagni Iwangou devait se rendre à la CPI où il avait initié une procédure, il y a quelque mois, avec certains membres de la société civile gabonaise.

Laissez votre commentaire