La plate-forme Gabon Leadership décline le programme de sa conférence sur le Leadership Féminin

© D.R

La plate-forme Gabon Leadership, a animé ce mardi 12 juin 2018 dans un hôtel de la place, une conférence de presse introductive de la 2ème édition de la conférence nationale du Leadership Féminin, qui se tiendra le vendredi 15 juin 2018 prochain à l’immeuble Arambo. A cette occasion, la présidente de cette plate-forme, Laetitia Mebalet a énoncé le programme de ce séminaire axé sur la femme gabonaise mais aussi les différentes innovations de cette 2ème édition.

Laetitia Mebalet, la présidente de la plate-forme Gabon Leadership, a annoncé ce mardi, que la 2ème édition de la Conférence nationale du leadership féminin (CNLF) sous le thème «Leadership Féminin, outil de changement et de développement de la société gabonaise», se tiendra le vendredi prochain. Avec à la clé, des talks, des ateliers, qui se solderont par une remise de prix lors d’une cérémonie de gala le samedi 16 juin 2018 à l’Hôtel Méridien-Ré Ndama.

Selon la porte-parole du CNLF, cette 2ème édition sera un format amélioré du précédent séminaire. Les thématiques abordées seront axées principalement sur la Femme, à savoir l’éducation, l’autonomisation, la santé des femmes, et l’apport de la diaspora féminine pour le développement du Gabon. Ces thèmes seront suivis par deux ateliers de formation pratique destinés aux femmes. Qui leur permettront de s’initier aux questions du numérique, puis un autre qui leur permettra d’avoir les rudiments en matière de prise de parole en public. «Un bon leader est celui qui est capable de pouvoir s’exprimer en public avec beaucoup d’aisance, de facilité et de charisme» a indiqué Laetitia Mebalet.

L’innovation pour cette deuxième édition selon cette dernière est que « contrairement à l’année précédente, nous aurons une marraine en la personne de Catherine Samba-Panza, qui a été chef de l’Etat de la transition en République Centrafricaine (RCA), et qui est actuellement la présidente de l’observatoire panafricain du leadership féminin. Elle est vraiment la personne attendue par rapport à ces questions du leadership et de la prise de parole en public» a déclaré la présidente.

Un savoir-faire confirmé par Edmee Say, la représentante de la marraine. « Notre apport à ce forum, est d’insuffler une certaine dynamique au niveau des femmes gabonaises. C’est d’amener à les faire comprendre que la question du leadership féminin concerne toutes les femmes de l’Afrique. Et l’émergence de l’Afrique doit s’appuyer sur l’autonomisation et le développement des femmes», a-t-elle indiqué.

La représentante du ministre en charge de la Décennie de la femme, Jennifer Mayombo,  présente à cette conférence introductive, a tenu pour sa part, à réaffirmer l’engagement de sa tutelle à soutenir ce type d’action en faveur des femmes gabonaises. « Ce type de conférence concerne la femme du marché, les femmes reculées, marginalisées. On veut que toutes les femmes se sentent concernées. On veut fédérer avec ce type d’action pour que celle-ci ait désormais une plate-forme d’expression. C’est la raison pour laquelle, le ministère appuie et accompagne ce type d’action », a-t-elle déclaré.

Laissez votre commentaire